Veilleur d’instants



PRIX
  Prix Mallarmé, 2017

À PROPOS DE L'AUTEUR
Philippe Mathy
Auteur de Veilleur d’instants
Né le 17 juillet 1956 à Manono (Zaïre), Philippe Mathy est de nationalité belge et a vécu son enfance près de Mons, à St-Denis. La rue brisée où il habitait, lui fournira le titre d'un de ses recueils. A St-Denis, il se lie d'amitié avec le peintre Yvon Vandycke, une «rencontre capitale» qui lui ouvre les portes d'œuvres et de créateurs contemporains. Après des humanités au Collège St-Vincent à Soignies, puis un parcours accidenté dans l'enseignement supérieur, il termine une régence en français-histoire à l'Ecole Normale de Tournai. Il reçoit le prix George Lockem de l'Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique en 1978 pour son premier recueil Promesse d'île. Ce livre fut écrit en partie en Algérie où son père est parti travailler trois ans. De voyages dans le Sahara, il ramènera des notes qui sont à l'origine du livre Le sable et l'olivier, dédié au poète Claude Vigée. Lecteur gourmand, bien conseillé par le libraire André Léto (Mons) - auquel il rend grâce aujourd'hui - il cite de nombreux poètes si on lui demande d'évoquer des influences. Eluard, Norge et Philippe Jaccottet - qu'il rencontre pour la première fois à Grignan en 1979 - sont indéniablement des poètes auxquels il reste très attaché.En 1980, voyage de noces à Strasbourg avec son épouse Véronique. Claude Vigée les accueille et leur fait visiter la ville. Il a animé de 1987 à 2005 l'ASBL " Le front aux vitres " (galerie d'art / rencontres poétiques). De 2000 à 2014, il fut responsable, avec Sarah Colasse, du dossier que le journal « Le Ligueur » consacrait, en septembre, au théâtre pour l’enfance et la jeunesse. En 2011, il devient membre du comité de rédaction du Journal des Poètes et rédacteur en chef de 2015 à 2020. Depuis 2013, il partage sa vie entre Guignies et Pouilly-sur-Loire en Bourgogne nivernaise.


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Les fleuves sont de redoutables pourvoyeurs de poèmes ! De Rimbaud qui en descendait les rives impassibles, aux poètes contemporains comme Jacques Darras ou Franck Venaille, ils auront charrié, dans les remous de leurs rimes ou dans la vase de leurs métaphores, de nombreux vers éternels et imparables. Mythique ou réel, le fleuve porte littéralement le poème à bout de bras. Avec ce nouveau recueil, Philippe Mathy rejoint cette lignée de poètes-nautoniers ! Partageant sa vie entre le Tournaisis et la Bourgogne, le poète balance son amarre de  l’Escaut à la Loire.

De la frontière française à Antoing, l’Escaut est un monsieur sérieux, en costume gris. Il avance sagement sur un chemin tracé. […] Ici, à Pouilly, la Loire est une…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Veilleur d’instants"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La peau douce

Poèmes en vers libres, d'une sensualité et d'une intensité surprenantes. Formule d'édition originale, imprimé blanc sur noir.