Une maison bruxelloise






NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

N’est-ce pas l’enfer pour une mère que de devoir abandonner au loin ses enfants, même temporairement, pour trouver les moyens d’assurer leur subsistance ? C’est bien ce que vit Maria-Fernanda, une jeune femme brésilienne qui a pris l’avion pour la Belgique et se retrouve à Bruxelles accueillie par une connaissance de sa cousine, dans une ville et une société dont elle ignore tout.Pourtant, la chance lui sourit. Dans un grand magasin, parmi les annonces affichées librement, elle trouve un appel pour un travail de femme d’ouvrage à temps plein et elle se rend immédiatement à l’adresse indiquée. Ne recevant pas de réponse à ses coups de sonnette, elle se risque à pousser la porte légèrement entrouverte et signale sa présence par…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Une maison bruxelloise"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Oublie que je t’ai tuée

Kenan GÖRGÜN, Oublie que je t’ai tuée , Atalante, 2024, 288 p., 19,90 €…

Le concerto pour la main gauche

Bien des années après la Seconde Guerre mondiale, Gabriel et Tony se…

La plage d’après

Le premier roman de Michel Desmarets nous fait découvrir les souvenirs de Côme,…