Un verre d’eau glacée


RÉSUMÉ

Recueil de poèmes qui aborde de nombreux thèmes de notre société actuelle.

 

Je ne pousse pas de cris.

Ils tombent bien tout seuls.

J’ai des empêchements qui ressemblent à des portes.

Entre les fentes, j’ai peu de foi, je la donne aux mésanges.

Et ma nuit à revendre, c’est l’aube qui la trafique.

Un peu de patrie me revient où d’autres en parlent comme de verre brisé.

J’ai des parois dans mes silences.

J’ai des parois dans vos murmures.

J’ai tout ce qu’il faut pour ne plus construire de murs.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Carl Norac
Auteur de Un verre d’eau glacée

Né le 29 juin 1960 à Mons

Régendat Français, Histoire, Morale laïque, Mons

Je rêve toujours d'un journal de gestes et d'une invitation au voyage. Je fais de mon mieux pour que le poème soit partout, agissant, en vers ou dans la prose des contes. Je veux garder vivant ce petit lien ténu avec le fond de soi et l'emmener vers le regard de l'autre. Lauréat d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide à la création, 2008 et 2013. Poète National-er Dichter des Vaderlands 2020


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Récompensé en 2018 par le grand prix Albert Mockel de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique pour l’ensemble de son œuvre poétique, Carl Norac est aujourd’hui gratifié du statut de poète national. Mais c’est avant tout en poète transfrontalier qu’il aiguise son regard à la recherche d’un émerveillement toujours renouvelé. Celui qu’il capte dans les yeux des enfants qu’il croise à travers le monde.En témoignent les albums pour la jeunesse qu’il publie depuis les années 1980, ouvrages traduits en de nombreuses langues et issus pour la plupart de ses multiples voyages du Grand Nord à l’Indonésie en passant par le Québec. Une poésie des carrefours qui puise aux sources des grands écrivains-voyageurs…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:poésie poète - "Un verre d’eau glacée"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Au signe du seul vivant

« Frans de Haes, né en 1948, de culture bilingue » : tels sont les premiers mots…

Vivre au plus près

Vivre au plus près , nouveau recueil poétique d’…

Écriture première

Après une œuvre déjà abondante et diverse, Stéphane Lambert revient à la…