Un homme si simple


RÉSUMÉ

« Un pauvre homme, dans ce livre, s’arrache, non sans douleur, de rouges morceaux de vérité. » Au fil de cinq « confessions » adressées à un médecin de l’hôpital psychiatrique de la Salpêtrière, l’écrivain Jean Martin raconte ce qui l’a amené à l’internement : les mille distractions de la vie quotidienne, l’écartèlement entre deux femmes et, enfin, ses sentiments pour la fille de sa compagne. Au bout du chemin : l’anorexie et la dissociation de la personnalité. Se réfugier à la Salpêtrière, c’est pour lui fuir la dispersion, retrouver la simplicité et se consacrer à son idéal : la littérature.





COUPS DE CŒUR ET SÉLECTIONS


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Qu’est-ce qu’une confession ? Comment, sacré par Rousseau, le genre littéraire de la confession se noue-t-il aux registres du religieux et de la psychanalyse ? Paru en 1925, Un homme si simple délivre une confession en cinq actes prononcée par un homme, Jean Martin, interné à la Salpêtrière. Dans sa remarquable postface, Maria Chiara Gnocchi analyse les rapprochements entre le roman d’André Baillon et les grands modèles des œuvres « confessantes » — Saint Augustin le précurseur, Rousseau le fondateur du genre, Dostoïevski, Tolstoï, Duhamel… Comme nombre de personnages d’André Baillon, le narrateur traverse une crise qui lézarde son existence. Écrivain montant à Paris afin de se consacrer à la littérature, affligé depuis l’enfance d’une hypersensibilité,…


Karoo

« L’esprit est prompt, la chaire faible et le cerveau fragile ». Tels sont les mots d’André Baillon qui tente dans ce roman de dresser une autopsie des souffrances de l’humanité, de ses péchés et des vérités qu’elle ne cesse de chercher.
Roman à la dimension autobiographique sous-jacente, Un homme si simple d’André Baillon est le récit d’un homme a priori simple, dont la vie s’inspire de celle de l’auteur. Jean Martin est un écrivain interné à l’hôpital psychiatrique de la Salpêtrière qui, au moyen de cinq « Confessions », justifie la raison de sa présence entre ces murs abritant la folie même. Son interlocuteur est un psychiatre de l’hôpital dont le discours n’est…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:homme confession roman ouvrage esprit personnage récit littérature jeu internement hôpital couvent écrivain sentiments nom médecin mot michette livre lecteur idéal fille deux femmes amour - "Un homme si simple"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le roman de Renart

Réécriture en vers.(réécrit en vers) Renart le goupil a plus d'un tour dans son sac. Que ce soit pour faire bonne chère ou tout simplement pour se jouer des humains ou du loup Ysengrin, il nous prouve que la ruse l'emporte toujours sur la force brutale. De la mésange au lion en passant par l'hermine et le corbeau, tous les animaux de ces extraordinaires récits médiévaux constituent un miroir du monde humain qui nous montre, en les grossissant, nos défauts. Un recueil de récits des XIIe et XIIIe…

L’homme qui dépeuplait les collines

L’aventure est grande, dense, jules-vernienne…

La croix des fiancés

Un lieu mythique des Ardennes belges est revisité dans ce roman.