Today we live


RÉSUMÉ

Décembre 1944. C’est la contre-offensive allemande dans les Ardennes belges. Pris de panique, un curé confie Renée, une petite fille juive de 7 ans, à deux soldats américains. Ce sont en fait des SS infiltrés, chargés de désorganiser les troupes alliées. Les deux nazis décident d’exécuter la fillette. Au moment de tirer, Mathias, troublé par le regard de l’enfant, tue l’autre soldat.
Commence dès lors une cavale, où ils verront le pire, et parfois le meilleur, d’une humanité soumise à l’instinct de survie.

Aucun personnage de ce roman palpitant n’est blanc ou noir. La guerre s’écrit en gris taché de sang. Une écriture efficace et limpide.



PRIX
  Prix des lycéens de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 2017  Prix Saga Café 2016

À PROPOS DE L'AUTEUR
Emmanuelle Pirotte
Auteur de Today we live
Emmanuelle Pirotte est historienne de l’art, elle a défendu une thèse de doctorat à Bruxelles et poursuivi une carrière académique avant de se consacrer à l’écriture cinématographique (films documentaires, courts et longs métrages de fiction). Elle a publié son premier roman (Today we live) en 2015 et a publié quatre romans depuis, De profundisLoup et les hommesD’innombrables soleils (Cherche Midi éditeur), et Rompre les digues (éditions Philippe Rey). Elle vit dans le Condroz en Belgique. Lauréate d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse de création 2020


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Karoo

Pour Karoo, Thibault Scohier part à la découverte de la sélection 2016-2017 du prix des Lycéens de littérature : voici Today We Live d’Emmanuelle Pirotte.

Si Today We Live était un roman jeunesse, je pourrais dire que c’est un bon roman. Et qu’on ne voie pas dans cette phrase une critique implicite : la littérature jeunesse n’est pas inférieure à la littérature, elle met juste en place d’autres outils pour toucher un public plus jeune et moins formé à la prose classique. Elle a pour mission d’apprendre à rêver, à imaginer. Emmanuelle Pirotte, dans son livre, montre une bonne maîtrise des outils de ce type de littérature : un style simple et fluide, une histoire prenante et pleine de rebondissements ou encore…


Le Carnet et les Instants

Voilà la rentrée littéraire et son offre de lectures. Démesure et profusion : les piles de livres s’offrent au regard du lecteur. Allez-vous prendre en main ce roman ou plutôt cet autre ? Faire confiance à un nom connu et reconnu ou tenter l’aventure d’une nouvelle plume ? Quiconque lira la quatrième de couverture du premier roman d’Emmanuelle Pirotte a toutes les chances d’acheter le livre.  En effet, elle est d’une efficacité redoutable ;  l’accroche part à 100 à l’heure et les premières péripéties ainsi dévoilées se découvrent dans les dix première pages.À partir de là, on est immanquablement pris par le suspense ; l’auteure n’est pas scénariste pour rien.  Dans la famille cinématographique « western », on…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Today we live"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Mortelle assemblée de copropriété

Comme chaque année, Jérôme se rend à l’assemblée…

Seuls les fantômes

Melvile est un jeune trentenaire qui travaille dans une boîte de com à Bruxelles. Depuis…

Bourg d’enfance

Guy Delhasse , à bien des égards, est un baroudeur des lettres belges francophones. On l’a, il s’est,…