Su Nassogne fêt bon vikè


RÉSUMÉ

A Nassogne, i fêt bon vikè ! Si la démonstration était encore à faire, elle prendrait la forme de ce livre de Joseph Bily, auteur pure souche. Il nous dépeint ici son village et sa région en autant de petites touches qu’il livre de textes, aboutissant en finale à un tableau assez impressionniste. Aiguillonné par la plume de l’auteur, le lecteur court boire un verre au grand feu de Masbourg, invoque Saint Monon aux Remuages, fête les ânes à…

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
Joseph Bily
Auteur de Su Nassogne fêt bon vikè
Joseph Bily est né à Nassogne le 8 mars 1940.Diplômé de l'Ecole Normale de Carlsbourg en 1958, il revient dans son village natal où il passera toute sa carrière d'enseignant.Directeur d'école de 1964 à 1997, il assume actuellement la présidence du Centre Culturel de Nassogne. Ses textes wallons paraissent dans les revues Coutcouloudjoû et Singuliers. Il promeut la pratique du wallon à travers diverses associations et sociétés.Passionné de théâtre et plongé par son métier dans le monde de l'enfance, il aimait initier les adolescents au jeu d'acteur. Il leur écrivait de courtes pièces et leur faisait pratiquer du théâtre de gestes et du théâtre action où des jeunes témoignaient de leurs énormes difficultés de vivre. Ses jeunes acteurs ont participé aux récitations wallonnes, ont assuré la finale de la fête du 20ème anniversaire du "Wallon à l'école". Ils ont sillonné la province où ils jouaient en avant-première des théâtres en langue wallonne, ils ont présenté en wallon du Molière, du Feydeau, du Saint-Exupéry.Tous ces jeux de scène appréciés ont fait dire à une revue culturelle : Nassogne, pépinière de jeunes artistes doués.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Su Nassogne fêt bon vikè"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9139 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Li Rantoele - n° 89 - 2-2019, Printemps - Bontins 2019

Sommaire • Loumoumba et mi, II par Christiane Blanjean • Mins pocwè l’ voeyeut on voltî? par Pablo Sarachaga • Pign-ponk…

Gaumoiseries

C'était l'époque où l'on chantait, où l'on jazzait, où l'on patoisait, où l'on dialectisait...C'était…

Djustin Titorval. One linwe ki va so tot

Justin TitorvalProfesseur capable de débattre de n'importe quel sujet et amateur d'Orval, a été créé et mis en images par José, dernier survivant d'une société dont faisaient aussi partie Franquin, Morris, Roba, Tilleux et Will, sur des textes que Joël Thiry a imaginés, ou récoltés en pointant ses antennes là où il y avait de la rigolade.Le premier…