Sollers-Rolin. Une constellation épistolaire


Sous la direction respectivement de Frans De Haes et de Jean-Luc Outers, deux tomes de la correspondance entre Philippe Sollers et Dominique Rolin ont été publiés chez Gallimard XX , avant la sortie de deux autres volumes XX . Fait rarissime dans le champ de la correspondance, les lettres de l’un et de l’autre sont publiées dans des volumes séparés. Œuvre sidérante, tout entière portée par la passion absolue que nouèrent Philippe Sollers et Dominique Rolin jusqu’à la mort de celle-ci en 2012, cette constellation épistolaire offre une plongée souveraine dans un lien électif, un amour d’exception, une complicité de vie, de création.

*
« Mon amour,
On a vraiment fondé un pays qui n’existe pas, et qui, pourtant, existe davantage que toutes les régions de la planète. Pays d’espace-temps-page, de lignes et de lettres, réglé par une vibration qui n’en finit pas. Un peu comme il y a une autre Venise dans Venise, un double qui n’a rien à voir avec ce…

  lire la suite sur  REVUES.BE


FIRST:lettre correspondance choix amour instant éd. établie écriture oeuvre axiome - "Sollers-Rolin. Une constellation épistolaire"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Wallonie rapsodie

Essai sur l'identité d'un peuple.La bistouille, l'escavèche mais Robert Campin, Simenon, le site mégalithique de Wéris,…