Societé / Istwere. Glots efants : elzî fåreut i ene boune guere ?


Mi ptit-fi, k’ est portant bin binamé, n’ a k’ on defot ; c’ est on foû målåjhey po magnî. I n’ est seur nén tot seu, m’ diroz vs…                                                                  *

C’ est l’ vraiy ki dvins l’ vijhnaedje, dj’ ô foirt sovint les parints et les vîs-parints di tos ces djonneas la s’ plinde di çou k’ on lome ene plåye ou bén d’ trop di gåtreyes. C’ est l’ vraiy, ca tchaeke feye ki l’ grand vént magnî el måjhone, mi cpagneye si grete li copete di s’ tiesse po lyi trover ene sacwè a s’ gosse. Les tins ont bén candji
Dji m’ sovén d’ ene swerêye walone, do tins d’ guere, al måjhone do peupe di Tîleu. So vosse biyet, i n aveut on limero ki dnéve droet al tombola k’ on saetchive a l’ antrake.
Li prumî pris, c’ esteut…

  lire la suite sur  REVUES.BE


FIRST:xfirstword - "Societé / Istwere. Glots efants : elzî fåreut i ene boune guere ?"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10141 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Ecrire

Ceux qui... Ceux qui ont côtoyé la mort étincelante Ont gardé dans leurs yeux cette acuité perçante Qui devine aussitôt…

Le cru 2016 de l'Insas

Chaque année, au mois de juin, c'est une tradition, Bozar accueille les films…

Mins pocwè l’ voeyeut on voltî?

C’ est dandjreus a cåze di s’ coûte durêye…