Petite Fantôme






NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Comme chaque mercredi, Gil attend Jo aux Trois Compères, un café sans grand charme. Cette fois, sa comparse de banquette ne se contentera pas d’un léger retard : elle ne viendra pas à leur rendez-vous. Qu’est-ce qui a provoqué rupture dans leur rituel parfaitement établi ? Comment s’accommoder d’une telle absence ? Dans sa vie plutôt solitaire qu’elle voudrait réglée comme du papier à musique, Gil compense chaque faille, chaque estafilade en façonnant des archétypes imaginaires avec qui mieux dialoguer : il y avait Arnaud-chéri, le fiancé plus parfait que celui qui se contente de visites horizontales à l’improviste. Il y aura donc Joséphine, aussi belle que la vraie, mais bien plus proche d’elle, comme dans ses souvenirs de la rue des Goélands. Une grande sœur…


Karoo

Petite Fantôme, deuxième roman de Mathilde Alet, dévoile une écriture et surtout un rapport au monde et à l’autre, pose une alternative sensible aux dérives de l’introspection égocentrée. Émouvant. Et thérapeutique ?

Mathilde Alet revendique sa participation au webzine Karoo et son œuvre critique au service des lettres belges en quatrième de couverture, ce qui est rare, signifiant. Le message sous-jacent ? On revendique tout ce qu’on écrit parce qu’on s’y donne de tout son cœur et loin de toute routine ? On apprend beaucoup en parlant des autres et donc en se confrontant, en se frottant, en explorant, rencontrant des affinités électives ou des différences qui nourrissent la dialectique, la remise en question, le progrès ?

Mais.…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:auteur livre - "Petite Fantôme"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9955 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Sainte-Croix-du-Mont

De Sainte-Croix-du-Mont, au coeur du vignoble, un homme écrit des…

Pépita Jiménez

Don Louis de Vargas, élevé au séminaire par un oncle doyen qui lui a insufflé sa foi et sa…