RÉSUMÉ

Mais qui est ce grand garçon qui se promène partout les bras en l’air ? Il dit qu’il est fort comme le soleil et l’homme le plus intelligent du Bengale. Au bord de l’étang, il rencontre Asun, celui qu’on surnomme Petit Yogi. Asun croit à la beauté du monde, il est rêveur de jour, il écoute le chant des oiseaux, et il observe tout.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Carl Norac
Auteur de Petit yogi

Né le 29 juin 1960 à Mons

Régendat Français, Histoire, Morale laïque, Mons

Je rêve toujours d'un journal de gestes et d'une invitation au voyage. Je fais de mon mieux pour que le poème soit partout, agissant, en vers ou dans la prose des contes. Je veux garder vivant ce petit lien ténu avec le fond de soi et l'emmener vers le regard de l'autre. Lauréat d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide à la création, 2008 et 2013. Poète National-er Dichter des Vaderlands 2020
Anne-Catherine De Boel
Illustrateur de Petit yogi
Née le 9 septembre 1975 à Namur. Graduat en Illustration, Saint-Luc, Liège. J'aime le désert, la chaleur, la mer, le sable, la terre, l'Afrique, les peaux, la lumière, toutes ces couleurs, toutes ces matières, ces senteurs, ces ambiances, ces moiteurs. Avec du beige, du brun, de l'ocre, du jaune, rien que des couleurs pour se réchauffer au creux d'un livre, dans les petits grains ou les plissures du papier, pour rentrer à pas chuchotés dans un monde imaginaire, pour une histoire, une aventure... Lauréate d'une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide à la création, 2009.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Petit yogi"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

L'enfant de la lune rouge

Amadou du Sénégal vit sur l'île aux oiseaux. Il est fils de la Terre et du Vent. On…

Papy de Neige

Pour réaliser Papy de neige , les Editeurs ont réuni une jeune illustratrice dont c’est le premier album et un auteur chevronné pour ado et adultes qui s’adresse ici aux enfants. C’est l’hiver. Il neige fort. Le jeune narrateur (ou peut-être est-ce une jeune narratrice ?) et son Papa construisent un grand bonhomme de neige. Avec tout ce qu’il faut pour qu’il ait l’air d’une vraie personne. Des noix pour les yeux, une écharpe, un chapeau et des gants. Quand la neige s’arrête de tomber, le bonhomme commence par résister. Le soleil lui donne de l’éclat. Mais petit à petit, l’air se réchauffant, le bonhomme se met tout doucement à rapetisser, à rétrécir, à fondre. Jusqu’à n’être plus qu’un petit tas blanc sur le sol. Ce que je ne vous ai pas dit c’est que le jeune narrateur avait un Papy. Sans que le mot ne soit jamais prononcé, le lecteur a compris que ce Papy - le papa de son papa - est mort. Or ce papy adorait la neige. « Il disait que la neige apaise la tristesse et la colère ». Et pour le gamin, le bonhomme de neige « beau et fier » ressemble à son Papy. A tel point qu’accompagner l’homme de neige dans sa courte vie, lui permet de revivre les derniers moments avec son Papy et d’accepter l’inéluctable. D’une certaine manière, la neige a apaisé la tristesse de l’enfant et peut-être même sa colère.…

Une nuit à l’Atomium

L’intrigue de cet album se déroule dans un décor magnifique et universellement connu…