On-Ârdènès foû di s' payis. Dîj anées o Congo bèlje. Journal d'un broussard


RÉSUMÉ
En 1950, Arthur Schmitz est à nouveau dépaysé : il entame son premier terme pour le compte de l'Otraco au Congo belge. Il en effectuera trois, le dernier écourté par les turbulences occasionnées par l'accession à l'indépendance du Congo. Il tient un journal de cette vie et il nous le livre aujourd'hui, cinquante ans plus tard, dans ses moindres détails. Le conte de ses activités quotidiennes est prétexte et occasion pour décrire à petites…
  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
Arthur SCHMITZ
Auteur de On-Ârdènès foû di s' payis. Dîj anées o Congo bèlje. Journal d'un broussard
Arthur SCHMITZ est né à Monaville (Longchamps-Bertogne), le 20 avril 1924.Il quitte ce village à l'âge de six ans, lorsque ses parents reprennent une ferme à Wardin (Bastogne). Après avoir travaillé quelque temps dans un moulin à écorce à Wiltz (GDL), il tente l'aventure au Congo, puis revient travailler au Grand-Duché du Luxembourg.À sa retraite, en 1986, il s'installe à Tintigny et redécouvre, par la composition, le wallon de son enfance.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "On-Ârdènès foû di s' payis. Dîj anées o Congo bèlje. Journal d'un broussard"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9139 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Li Rantoele - L° 81 - Boune sajhon 2017 - 1er trim.

Sommaire • Economeye : Li pris d’ voste aiwe par Nicolai Staelens • Societé / Istwere. Glots efants : elzî fåreut i ene boune…

Moudes a rvinde

Florenville, Bizory, Mabompré, Grimbiémont, Marche-en-Famenne, Hébronval, Durbuy. Qui aurait pu croire que ces petits villages aux noms riants et chantants pouvaient abriter des histoires criminelles aussi impitoyables? Qui imaginerait les connexions entre elles et le crime et le terrorisme international? Inspiré par de dramatiques actualités, par de sordides faits divers, Lucyin Mahin noue et dénoue les destins. Le paisible auteur wallon se défoule : ça coupe, ça découpe, ça tue, ça trucide, ça flingue, ça explose, ça pulvérise. Et puis, faisant parler ses personnages, il décortique, il essaie de comprendre. On l'avait déjà vu intriguer, conduire le suspense dans son ouvrage précédent, l'excellent…

Djustin Titorval. One linwe ki va so tot

Justin TitorvalProfesseur capable de débattre de n'importe quel sujet et amateur d'Orval, a été créé et mis en images par José, dernier survivant d'une société dont faisaient aussi partie Franquin, Morris, Roba, Tilleux et Will, sur…