Lost Ego : La tragédie du « je suis »



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Pris entre philosophie et littérature, l’essai a toujours été un genre instable. Et cette situation ne fait qu’empirer : d’une part, les exigences internes à la philosophie le portent vers une déconstruction de son ancrage métaphysique (sommairement : idéaliste et dualiste) ; d’autre part, les exigences de la communication le portent vers une substitution du style narratif au style abstrait. La difficulté tient à ce que la fiction – au sens large du façonnement en langage(s) – du genre « essai » ne peut pas se faire récit, voire « pop philosophie » entre post-modernité et popularité, en se dispensant de son déroulement logique et de ses figures conceptuelles…Cette difficulté, François De Smet l’affronte avec brio autant qu’avec…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Lost Ego : La tragédie du « je suis »"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9174 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Éveil à la poésie

Comment favoriser l’éclosion de la sensibilité poétique ? C’est…

Fernand Severin. Le poète et son art

À propos du livre (Texte du 1er chapitre intitulé…