Li batreye des cwate vints


RÉSUMÉ

En 1994, l’auteur a lancé un groupe de conversation en wallon où il souhaite que l’on parle de l’actualité. Parmi les premiers animateurs figurait Omer Marchal, qui y parla du Rwanda. C’est à partir de ces informations échangées que l’idée d’écrire un roman sur le sujet s’est tissée.Li batreye des cwate vints : on roman ki case do peupe-sipata do Rwanda e 1994, do sida, eyet …di l’avni do walon et del walonreye.

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
Lucien Mahin
Auteur de Li batreye des cwate vints
Docteur vétérinaire (1977), enseignant chercheur à l'Institut agro-vétérinaire de Rabat (1977-1985), vétérinaire privé à Sidi Smail (Maroc) de 1989 à ce jour.Écrit en wallon depuis 1981, d'abord avec l'accent de Transinne. A partir de 1993, rejoint le mouvement de normalisation de la langue wallonne et fonde l'asbl "Il Ranteule" avec Laurent Hendschel (1996). Fonde également la "Soce des Rcàzeus d'walon" en 1995, qui publie la revue Coutcouloudjoû, et se réunit à Bertrix.Créateur d'un Calindrî walon (1998-2000). Organise un symposium "Quel avenir pour le wallon?" à Redu en 1993; en 1994, il met en place un modèle de tables de conversations en wallon, en organisant à Transinne la "Rtrovinne des rdjàzeus d'walon", puis "Culture èt economeye, c'est todi il ptit k'on spotche", à Redu, en 1998. Pour en savoir plus sur l'auteur :http://lucyin.walon.org/lv/

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Li batreye des cwate vints"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9139 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Djustin Titorval. One linwe ki va so tot

Justin TitorvalProfesseur capable de débattre de n'importe quel sujet et amateur d'Orval, a été créé et mis en images par José, dernier survivant d'une société dont faisaient aussi partie Franquin, Morris, Roba, Tilleux et Will,…