L’escalier



NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Vendredi 17h, une administration communale. L’escalier de sortie vers les parkings. Toutes portes closes. Soudain verrouillées par l’automatisme. Trois personnes s’y trouvent retenues, coincées. Pas moyen de sortir, les portes sont décidément bloquées, étrangement. Huis clos. Et toujours on sait ce qu’il en est alors : l’enfer des autres.L’escalier, deuxième roman de Catherine Barreau, met en scène les portraits de trois personnages et surtout leurs relations dans cet espace confiné et sans échappatoire d’un escalier. Avec brio et grande efficacité, pas mal de drôlerie sarcastique aussi, et dans une écriture allant à l’essentiel, brève et factuelle, parfois proche de la didascalie théâtrale, très adaptée à cette situation…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:escalier - "L’escalier"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Vade Retro, Felicien!

Francis Groff, dès les premières pages de son deuxième roman, confirme un art certain pour…

Entre deux temps

Imaginez-vous un instant : vous vous trouvez dans une situation difficile, vous êtes en retard…

Quatrième étage

Dans les bas quartiers de Bruxelles où le sommeil se marchande, il y a ce vieil immeuble. Les…