Les hibiscus sont toujours en fleurs



À PROPOS DE L'AUTEUR
Monique Bernier
Auteur de Les hibiscus sont toujours en fleurs
Psychologue de formation, Monique Bernier a travaillé comme thérapeute d’enfants avant de partir à l’étranger, notamment au Rwanda, où elle était en avril 1994 quand a commencé le génocide des Tutsis.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Le génocide rwandais restera un fait majeur de la fin du 20e siècle. L’ampleur du nombre de victimes en regard de la population, la rapidité méthodique des massacres et l’absence d’intervention de la communauté internationale ont donné à ce drame une dimension tragique qui ne cesse d’interpeller. De nombreux écrivains ont puisé leur inspiration dans ces faits, qu’ils les aient vécus ou non en tant que Rwandais. Si le sujet est loin d’avoir été épuisé, plus le temps passe, plus il impose d’apporter une contribution originale, d’autant que Monique Bernier a déjà abordé cette thématique dans La magie du frangipanier, roman paru en 2016 aux éditions Academia.Lire aussi : le génocide des Tutsi au Rwanda dans la littérature belge Ici,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:génocide - "Les hibiscus sont toujours en fleurs"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Kipjiru 42… 195

Il suffit d’une page. D’un coup d’œil en surplomb sur l’ouvrage. Et on pressent…

Muzungu

En avril 1994, le Rwanda basculait dans l’horreur et l’Occident restait prisonnier de ses intérêts pour ne pas réagir, ou réagir bien trop tard. Comment comprendre l’enchaînement…

En quête de nos ancêtres

Avec La promesse faite à ma sœur , Joseph Ndwaniye avait bâti un récit…