Les fantômes sont des piétons comme les autres


RÉSUMÉ
La narratrice part à vélo, à travers les rues de Bruxelles, à la recherche des trois protagonistes échappés de son précédent roman S'éclipser, monsieur Détecteur, le Flamand et la Fille très très belle. C'est alors que les noms des rues se mettent à disparaître. Avec en toile de fond, Internet, la solitude et les relations de couple.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Aliette Maisonneuve (Aliette Griz)
Auteur de Les fantômes sont des piétons comme les autres
Née le 22/08/1973 à Le Cheylard (Ardèche) Maîtrise de philosophie à la Sorbonne, Paris I Licence d’ethnologie à l’Université des Sciences Humaines de Strasbourg Née avant Internet, Aliette Griz s’est posée à Bruxelles, il y a plus de dix ans. Maman de deux enfants, elle croit fermement que le café a des vertus pour la maternité. Ancienne blogueuse, adepte de l’écriture collective à distance, elle a finalement succombé par amour du papier au démon de la publication. La ville, les rapports humains, la distance causée par la mise en mots font partie de ses thèmes de prédilection. Mais si sa plume était un animal, elle serait un caméléon. Elle aime quand plusieurs têtes se penchent sur la même page, et anime sur demande des ateliers d’écriture. Depuis quelques années, elle s’est prise de passion pour la poésie contemporaine, et espère qu’elle finira par remplacer la religion et sauver l’humanité.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Les fantômes sont des piétons comme les autres"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Avec l’Intime

Un texte dans lequel l'écrivain aborde la question spirituelle de l'intime. Il montre qu'au coeur de son…

Au soleil la nuit

« C’était au temps de la guerre du Viet-Nam, des hippies, du flower…

Barbe bleue

Saturnine Puissant répond à une offre de colocation. Sur place, elle apprend que le propriétaire multiplie…