Le violon de la rue Lariston


RÉSUMÉ
Lorsque Parwais apprend qu?il va être expulsé de Belgique, son monde s?effondre. Pour le jeune Afghan, le refus du droit d?asile signifie le retour au pays des talibans, la mort. Alors il fuit, à la recherche de son ancien professeur de violon, amoureux de Vivaldi, devenu chef d?orchestre à Venise. Sur le chemin de l?Italie, il croisera la route de personnages hauts en couleur et attachants. Autant d?amis d?un jour qui l?aideront à leur manière à conquérir ce qu?il y a de plus précieux :…
  lire la suite sur  Littérature de jeunesse

À PROPOS DE L'AUTEUR
Claude Raucy
Auteur de Le violon de la rue Lariston
Né le 15 mai 1939 à Saint-Mard (Belgique), Claude Raucy a obtenu son diplôme d'agrégé de l'enseignement à Nivelles. Enseignant passionné pendant 36 ans, il a quitté son métier pour se consacrer entièrement à l'écriture.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Le violon de la rue Lariston"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 9536 ) [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le pays gris

Une histoire de tendre amitié où un éléphant qui voulait voir du pays comprendra vite que la…

Depuis ce jour

Depuis ce jour, j'ai été adoptée par les familles de Papa et Maman. Pourtant, je suis heureuse. Depuis que ses parents sont décédés, Colette, sept ans, habite chez Tante Jane et Oncle Jean, qui la considèrent comme leur quatrième fille. Le jeudi, elle rend visite à sa soeur, qui réside chez Tante Antoinette, et, la fin de semaine, les deux fillettes retrouvent leur frère chez leurs grands-parents. Malgré quelques vagues de nostalgie et les visites au cimetière, elle vit heureuse en rêvant aux enfants qu'elle-même aura un jour. Un album abordant avec infiniment de sérénité et de simplicité la question du deuil des parents et de l'adoption par la famille. Des croquis rehaussés de lavis aux teintes chaudes ajoutent à la douceur…

J’ai faim !

Dans leur première aventure, Fred, le renard, plutôt roublard et malin, et Rico, l'hippopotame, nonchalant et bon enfant, sont poussés jusqu'à la ville. Alors que Rico demande poliment à manger aux commerçants,…