Le temps qu’il faut à un bébé girafe pour se tenir debout


RÉSUMÉ

Le temps qu’il faut à un bébé girafe pour se tenir debout, c’est quarante-cinq minutes. Le même temps que celui, réglementaire, des visites au parloir d’une prison. Louise le sait, elle y vient chaque semaine pour rencontrer sa mère. Contrairement à son frère Simon qui était présent au moment des faits et reste cloîtré chez lui depuis l’arrestation. Ce drame familial, lourd à porter, est écrit comme une partition en trois mouvements : la parole de Louise pour le premier, celle de Simon pour le deuxième, et le silence pour le troisième. Un silence meublé par la musique de Vivaldi en lieu et place de la parole de la mère qui restera à jamais l’absente.





NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Quarante-cinq minutes. C’est le temps d’une mi-temps au football ou le temps qu’il faut à un girafon pour se tenir debout, après sa naissance. C’est aussi le temps réglementaire que dure une visite au parloir, en prison. Et le temps que Louise passe sur un banc, chaque mercredi, face au numéro 44 de la rue Berkendael, à Bruxelles, la prison des femmes.Tout en comptant les trous dans le trottoir, Louise raconte son histoire depuis ce banc. Elle parle de sa mère qui est comme un fantôme à présent. Elle se souvient de sa mère qui visait les pigeons avec son pistolet à billes. Des histoires qu’elle leur racontait. De sa voix réconfortante. Mais aussi de la violence de l’homme qui a partagé sa vie durant dix-huit ans. Quand elle était plus jeune, Louise montait dans sa…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:mère - "Le temps qu’il faut à un bébé girafe pour se tenir debout"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9212 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La nuit du sanglier

Térence et Erika sont frère et sœur. Cette dernière, âgée de quinze ans, veut découvrir…

Ricochet

Comment continuer à vivre quand on vous annonce le pire ? Comment faire son deuil ? Surmonter la douleur face à la…

Après nous les mouches

Stéphane BISSOT , Après nous les mouches , Oiseaux de nuit, 2022, 142 p.,…