Le temps de l’arbre


RÉSUMÉ

« À la racine de l’arbre, nous comptons les saisons, nous surgissons de la forêt, nous fabriquons parfois quelques poèmes entre nuages et brindilles pour dessiner l’arbre sans fin sur les silences de l’air. »





NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Les récentes recherches en matière de communication végétale ont confirmé ce que beaucoup pressentaient. Les arbres dialoguent entre eux et avec l’environnement. Ces nouvelles conclusions scientifiques n’ont sans doute pas échappé à l’ingénieur Pierre Warrant dont on sait, depuis la publication de ses deux précédents recueils – Confidences de l’eau (2016) et Altitudes (2013) –, l’attention qu’il porte au souffle vital que lui inspire la communion avec la nature. Arpenteur, voyageur, photographe, c’est avant tout en poète qu’il tente de mettre des mots sur ce langage des saisons.ainsi se pourrait-ilque l’arbre et son échose disent des chosesDes émotions topographiques et climatiques que le poète…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:poète - "Le temps de l’arbre"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La grande mitraque

Au moment où reparaît, dans la collection patrimoniale Espace…

La ville endormie

Thibaut Creppe n’est pas un inconnu au sein du petit monde de la littérature belge. Né en…

Vivre sa vie et autres poèmes

« La poésie est comme la philosophie – ou devrait au moins faire comme elle,…