Le rouge-gorge et le grand magicien (tome1) : Julia


RÉSUMÉ

Julia se réveille. Elle ne se sent pas bien.

Ce soir, elle doit se présenter à un grand concours de chant. Mais elle a peur.

Dans le jardin, le rouge-gorge qui depuis toujours l’écoute chanter se rend compte que Julia pleure. Il lui vient en aide et lui présente un magicien inattendu…


À PROPOS DE L'AUTEUR
Simon Orenbach
Auteur de Le rouge-gorge et le grand magicien (tome1) : Julia
Simon Orenbach est franco-américain, venu des U.S.A. il vit en Belgique depuis son enfance, issu d’une famille de musiciens et d’artistes il est diplômé de l’Académie Royale de Bruxelles , il a également un M.Sc. en Psychology – Coaching du Royaume Uni et psychothérapeute accrédité spécialisé dans l’enfance. Il est intimement convaincu que nous sommes aveuglés par nos peurs et nos croyances, pour la plupart d’entre nous, ce qui nous empêche d’exploiter nos ressources. Imprégné dès son plus jeune âge par les livres  Simon Orenbach , avec la série ‘ » Le Rouge Gorge et le Grand Magicien offre aux enfants ( comme aux parents) une œuvre subtile, nourrie par le meilleure de la littérature jeunesse autant que par son expérience académique et de thérapeute auprès des enfants ( qu’il surnomme des héros à en devenir ) Il produit également des comédies musicales avec la chorégraphe belge Joëlle Morane, dont il est producteur au profit des associations caritatives telles que « Make a Wish » et « Sauvez mon enfant » Le pouvoir des métaphores dans la transformation de l’individu a été prouvé tant au nveau empirique que par les recherches de José Ortega y Gasset 1925, Fennig, Craig, Lavelle, Kovaznay & Bromet 1994, Lakoff & Johnson 2003 et Michael White 2000. Ces études mettent en évidence la puissance des métaphores pour : • comprendre nos émotions, • identifier les pensées irrationnelles sources d’angoisses ou d’impuissance, • atteindre ses ressources et les exploiter, • retrouver l’état de sérénité déclenché par les comportements positifs Simon projette le lecteur dans un parcours initiatique où magie, humour et poésie s’entremêlent. Finalement être heureux c’est d’être capable de transformer les croyances irrationnelles en croyances rationnelles et aidantes.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Le rouge-gorge et le grand magicien (tome1) : Julia"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Le Rêve du Poisson

Colin et sa soeur Orphie ont une passion : vernir les cailloux qu'ils ramassent dans…

Le petit chapeau de l’Empereur

Un album jeunesse qui s'inscrit dans le cadre du bicentenaire de la bataille de Waterloo. « À cette époque, à Waterloo, il n'y avait ni routes, ni voitures, ni touristes, ni lion. Juste une plaine verdoyante et quelques fermes. Des troupeaux de bétail et des champs de blé, parsemés de coquelicots. Je ne sais pas ce qui m'a pris, ce jour là, mais j'ai…

Tout le monde a peur

Presque dix ans après  Tout le monde fait caca , les deux acolytes remettent le couvert à partir d'une constatation tout aussi évidente. On retrouve même ici le fameux roi lion en cape rouge qui, sur son pot, faisait la couverture. Dans ce grand et solide cartonné, chaque page de droite répond à celle de gauche selon un schéma cocasse qui a fait ses preuves : A a peur de B mais B a peur de C. Parfois même A a peur de B et B a peur de A. Un exemple? Sur la couverture, la souris verte – qui déguste un cornet glacé – fait peur à l'éléphant à casquette. Mais, le temps de tourner la page, le rongeur au museau pointu abandonne son dessert sans demander son reste… par peur du chat gris. Ce même chat gris qui, à la vue du bain qui coule, va grimper au rideau! Quant à l'éléphant à casquette, on le retrouvera plus tard, semant l'inquiétude dans une colonie de fourmis… avant de faire grise mine à l'idée de se retrouver tout seul. Les "réactions en chaîne" sont menées tambour battant. Et la chute inattendue fera plaisir…