Le prématuré qui voulait naître sous le signe du scorpion et tutoyer les étoiles


RÉSUMÉ

Et si nous n’étions pas celui que nous pensons être. Nous nous croyons tellement importants, investis de nos certitudes, nos origines, notre race, notre culture, notre lignage.
Nous nous entretuons en leur nom.
Fidèle à sa devise d’agiter vos neurones, Brigitte Guilbau nous entraîne sur des pistes de réflexion sur le sens de la vie, de la famille, de l’appartenance que nous imaginons déterminées par nos origines.
Une belle gifle aux certitudes et aux préjugés.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Brigitte Guilbau
Auteur de Le prématuré qui voulait naître sous le signe du scorpion et tutoyer les étoiles
Petite fille née à Namur d'un père d'origine bretonne et d'une maman ardennaise, j'ai montré rapidement un caractère bien trempé. Enfant, je voulais devenir chef Apache ou pacifiste qui danse avec les loups. A l'adolescence, je voulais partir avec l'équipe du Commandant Cousteau. Trente années après St Germain des Prés, je revendiquais l'existentialisme. J'ai fait carrière dans l'enseignement en philosophie. Active et enthousiaste, tous mes objectifs pédagogiques tendaient vers l'éducation citoyenne et l'humanisme. C'est ainsi qu'en 1995, j'ai fondé l'Association Solidarité Démocratie a.s.b.l. qui est toujours active. Plusieurs prix ont récompensé cet engagement. C'est tout naturellement que mes travaux d'écriture ont suivi le même chemin de la réflexion humaniste avec dénominateur commun la condition de l'Homme, le sens qu'il tente de donner à sa vie et ses choix dans notre société contemporaine. A la recherche du sens perdu où réfléchir c'est déjà désobéir, je suis également chroniqueuse radio pour une émission dont je suis l'initiatrice et l'auteure: les agitateurs de neurones. Tous mes romans abordent une situation qui pourrait nous arriver à chacun et pour laquelle nous devrions faire des choix. C'est ainsi que nous sommes emportés par une plume drôle, acerbe, tendre, violente et pourtant pudique, même quand elle aborde l'insoutenable (ce n'est pas moi qui le dis ;) ) Jamais moralisatrices ni mannichéennes, ces histoires fictionnelles sur base d'éléments réels nous poussent à réfléchir au sens de nos choix en affichant des attitudes résolument anti-tartuffe. L'auteure ne dit-elle pas elle-même que défendre la vie, c'est l'aimer. N'hésitez à franchir le pas et ouvrir un de ces petits bijoux...sauf bien évidemment si vous êtes bourrés de certitudes.  


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Le prématuré qui voulait naître sous le signe du scorpion et tutoyer les étoiles, le nouvel opus de Brigitte Guilbau, est un recueil de cinq nouvelles donnant la parole à des jeunes, depuis leur vie in utero jusqu’à leurs premiers pas de jeunes adultes. Nous avons ainsi l’occasion d’explorer la vie d’un fœtus non désiré dans le ventre de sa mère. En pleine crise existentielle, il analyse avec un humour grinçant les décisions prises par ses parents adeptes de l’improvisation.Et c’est ainsi que, dans la toute nouvelle Dauphine grise où Papa avait attendu en boudant que Maman sorte de chez le faiseur d’anges, ce casseur de liberté qui leur avait interdit de me dévisser non sans leur rappeler que j’étais déjà un fœtus, je devins…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Le prématuré qui voulait naître sous le signe du scorpion et tutoyer les étoiles"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La maison de Charmeloup

C'est une sorte de conte philosophique qui commence par l'évocation d'un vieillard,…

Le secret du bonheur

Ce conte est tout autant destiné aux enfants qu'aux adultes, car son…