Le fantastique dans l’oeuvre en prose de Marcel Thiry


RÉSUMÉ

À propos du livre

Il est toujours périlleux d’aborder l’oeuvre d’un grand écrivain en isolant un des aspects de sa personnalité et une des faces de son talent. À force d’examiner l’arbre à la loupe, l’analyste risque de perdre de vue la forêt qui l’entoure et le justifie.

Je ne me dissimule nullement que le sujet de cette étude m’expose ainsi à un double danger : étudier l’oeuvre — et encore uniquement l’oeuvre en prose de fiction — d’un homme que…



DOCUMENT(S) ASSOCIÉ(S)
Lire un extrait S'il est permis de tenir pour peu de chose les vers assez conventionnels de sa prime jeunesse qu'il publie en 1919 sous le titre Le Coeur et les Sens et dans lesquels il transcrit les émois post-romantiques de son coeur adolescent, on peut dire que Marcel Thiry inaugure réellement son oeuvre en 1924 avec Toi qui pâlis au nom de Vancouver. C'est dans ce petit livre que cet homme de vingt-sept ans qui estimait avoir gagné, à travers les épreuves de la guerre et les charmes du voyage, le droit précoce de se souvenir, fait une rencontre décisive : la rencontre avec le Temps. Car la plupart des livres qu'il écrira dans l'avenir pourront s'interpréter comme une méditation sur le temps humain. Dans ce recueil de 1924, comme dans Le goût du malheur, les enchantements de la mémoire occupent une place privilégiée : «Je me souviens encor de vos rouges falaises, Folkestone, et du vert des pelouses anglaises.» Mais, déjà, le poète s'essaie timidement à des voies plus insolites pour poursuivre et approfondir le dialogue. Et, curieusement, ces voies sont celles qu'empruntera plus tard le prosateur :
Table des matières AVANT-PROPOS PREMIÈRE PARTIE Le fantastique du temps CHAPITRE I. Marcel Thiry et le temps CHAPITRE II. Deux communications académiques ou les possibles de l'histoire i. Une secte littéraire : les Anti-Waterloo II. Sauver César? CHAPITRE III. Simul ou le sacrifice refusé I. Simul et l'instant-durée II. Simul et l'ubiquité temporelle 1) Les visions de Simul 2) Les erreurs de Simul III. Le dédoublement de la vie de Walter IV. Le sacrifice est offert V. Le sacrifice n'est pas agréé CHAPITRE IV. Distances ou le temps vaincu par l'espace I. Analogies avec Simul II. Moyens de faire échec à la mort III. La symbolique des couleurs IV. L'image privilégiée des années-lumière CHAPITRE V. Échec au temps ou la victoire perdue I. Thèmes et fondement du récit II. Moyens utilisés pour lutter contre le temps 1) Hervey et la Science 2) Axidan et la Poésie 3) Dieujeu et l'Argent 4) Lisa et la douleur humaine III. La technique romanesque 1) La trouvaille fondamentale 2) La technique formelle 3) Quelques aspects de l'intrigue CHAPITRE VI. Nondum jam non ou les puissances de l'amour I. Les développements romanesques d'une psychose obsessionnelle 1) Le personnage du narrateur 2) L'appartement et la « chambre d'incantation » . 3) L'oracle des chars des pompiers II. Les apparitions 1) L'ombre au loden 2) La requête de l'ombre III. Conclusion CHAPITRE VII. L'itinéraire d'un romancier I. Le décor II. Les personnages III. Le but de la lutte contre le Temps IV. Les moyens de faire échec au Temps V. Les résultats du triomphe sur le Temps VI. L'attitude du narrateur à l'égard du lecteur VII. Le traitement romanesque du sujet DEUXIÈME PARTIE Le fantastique allégorique CHAPITRE I. Introduction CHAPITRE II. Henri ou le rêve des couleurs CHAPITRE III. Vitaile ou les pouvoirs de la neige CHAPITRE IV. Juste ou la quête d'Hélène I. La donnée légendaire et les interventions du fantastique 1) La rencontre avec le barbet 2) La rencontre avec le mendiant borgne 3) Le grand voyage retardé 4) Une lecture idéale de l'oeuvre II. L'interprétation allégorique 1) Juste ou la Quête d'Hélène, un apologue ? 2) Juste ou la Quête de la blancheur CHAPITRE V. Le concerto pour Anne Queur ou «faut-il condamner la chair?» I. La technique romanesque de l'« anti-terreur » 1) La fausse anticipation 2) L'objectivité apparente 3) La «domestication de l'insolite» II. La portée philosophique du Concerto pour Anne Queur TROISIÈME PARTIE Le fantastique de l'ordinaire CHAPITRE I. Introduction CHAPITRE II. Le fantastique de la guerre I. Je viendrai comme un voleur II. Le quatrième chapitre de Simul CHAPITRE III. Le fantastique de la science I. Voie-Lactée II. Besdur CHAPITRE IV. Le fantastique du commerce et de l'argent. I. L 'A libiste II. Récit du Grand-Père QUATRIÈME PARTIE Le fantastique lexical et métaphorique CHAPITRE I. Introduction CHAPITRE II. Le fantastique lexical CHAPITRE III. Le fantastique métaphorique CONCLUSION

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:oeuvre fantastique poésie étude échec écriture prose poète introduction voie révolte réalité aspect analyse - "Le fantastique dans l’oeuvre en prose de Marcel Thiry"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9174 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Charles Delaite

Hommage rendu au peintre luxembourgeois Charles Delaite.

Marguerite Yourcenar, le sacre du siècle

Introduction de Jacques De Decker À propos du livre (texte de l'Introduction) Deux mille trois : Yourcenar atteignait le siècle. Elle aurait été, comme…

Le livre des plaisirs

La jouissance implique la fin de toutes les formes de travail et de contraintes. La jouissance…