L’année dernière à Saint-Idesbald


RÉSUMÉ

Idesbald est clochard à Bruxelles. Il s’abrite souvent dans une bibliothèque où, grâce à la bonne volonté d’un employé accueillant, il crée un blog et y écrit des histoires entendues ou inventées lors de ses errances. On y rencontre des protagonistes aussi inattendus que le roi des Belges, un grand-père survivant de la Grande Guerre, un petit garçon perdu dans l’Exposition universelle de 1958, une réfugiée rom sur les traces de…

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois


PRIX
  Prix Auguste Michot de l’Académie de langue et littérature française de Belgique, 2013

À PROPOS DE L'AUTEUR
Jean Jauniaux
Auteur de L’année dernière à Saint-Idesbald
Traducteur et cinéaste de formation, Jean Jauniaux se consacre à l’écriture (nouvelles, romans, chroniques littéraires), aux entretiens La plupart de ses livres ont été traduits (roumain, italien, ukrainien…). L’ensemble de son travail d’écrivain fait l’objet d’une thèse de doctorat à l’Université de Cluj (Roumanie). Il a publié plusieurs romans et recueils de nouvelles ainsi qu'un essai littéraire. Il a également écrit de nombreuses contributions à des ouvrages collectifs et plus de 800 recensions de livres. De 2009 jusqu’au décès de son directeur Jacques De Decker, il a été rédacteur en chef de la revue littéraire Marginales. En 2015, Jean Jauniaux a été élu président du centre belge francophone de l’association mondiale PEN International réunissant près de 150 centres nationaux et régionaux. A ce titre, il a représenté PEN Belgique aux Congrès mondiaux annuels, et aux réunions des Comité pour la Paix et Comité des Droits linguistiques et de la traduction littéraire. Il a animé de nombreuses rencontres littéraires avec des écrivains venus de différents horizons (Asli Erdogan, Svetlana Aléxéiévitch, Amin Maalouf, Jean-Marie Le Clézio, Svetlana Aléxéïévitch, Erri de Luca…) et, par des actions de sensibilisation, dénonce les atteintes aux libertés dans des pays comme la Turquie, en attribuant le statut de membre d’honneur à des écrivains emprisonnés (Ahmed Altan par exemple). Depuis  la fin de son mandat (2020), Jean Jauniaux poursuit ces actions en qualité de président honoraire. « L’écriture sonore » : Jean Jauniaux enregistre depuis plus de dix ans, des entretiens littéraires, mis en ligne sur une webradio littéraire et culturelle, « L’ivresse des livres »  et sur ses chaînes youtube et soundcloud). Il dispose ainsi d’un nouvel instrument de diffusion des entretiens avec des acteurs du livre et de la culture. Il a enregistré à ce jour plus de 800 entretiens avec des auteurs et autrices de romans, nouvelles, bandes dessinées, essais (philosophie, histoire, géopolitique) Il assume la présidence de la Fondation Maurice Carême depuis 2021. L’Académie ukrainienne de littérature lui a décerné en 2022 le Diplôme d’honneur. Il collabore au supplément « Livres » du journal Le Monde et à différentes revues littéraires (Le Carnet et les Instants, La revue générale, Ulenspiegel)

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "L’année dernière à Saint-Idesbald"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Cristal de roche

Réflexions sur trame poétique et sur fond parfois couleur d'Ardenne : littérature,…

L’ombre et autres reflets

L’Auteur est mort, se dit-il. Certains ne s’en plaindront…

Sylvaines

Sensuelles rencontres dans la forêt d'Ardenne.La…