L'agneau qui avait une faim de loup : Fable à ma fontaine


RÉSUMÉ

Dominique Descamps nous offre une nouvelle version de la célèbre fable. Le loup et l’agneau, une version inversée…
Son loup est un dandy, qui sort se promener coiffé d’un haut-de-forme et vêtu d’une redingote. Il rencontre un agneau, qui non content de boire à la rivière sur ses terres, ose se présenter à lui tout mal fagoté, dans son lainage. Mais à la différence de son congénère, cet agneau-là n’est pas né de la dernière pluie. Armé du don d’éloquence et d’une intelligence retorse, il retourne la situation… à vous de découvrir comment…

Un texte tout en rimes, drôle et enlevé accompagné de magnifiques illustrations réalisées en gravure qui fera la joie des petits et grands lecteurs, ravis de voir triompher le petit agneau.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Dominique Descamps
Auteur et illustrateur de L'agneau qui avait une faim de loup : Fable à ma fontaine

Née le 28 septembre 1950 à Schaerbeek

Régendat en Arts plastiques, Sainte-Marie, Bruxelles

Un univers poétique, ludique et de tendres humours à travers la gravure en priorité, principalement linogravure.  Mais aussi  livres tricotés.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "L'agneau qui avait une faim de loup : Fable à ma fontaine"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 16306 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Enquêtes à la ferme : Poussin a disparu ; Rosie chérie

Bienvenue dans le monde de la ferme où il ne se passe pas un jour sans qu’une aventure cocasse ou rocambolesque ne survienne. Dans le premier album, Poussin a disparu et il faut absolument le retrouver. Dans le second tome, Rosie Chérie, la coquette cochonne, pense que ses bijoux lui ont été volés. Grande O’ la lapine, Moustache le chat et Truffe le chien ont ainsi chaque jour un mystère à élucider. Ce trio d’enquêteurs observe les alentours, interroge les autres habitants des lieux et n’écarte aucune piste.  Fabienne Blanchut, auteure belge déjà connue grâce à la série Zoé , présente cette fois un univers léger dans le monde de la ferme. Les personnages, assez caricaturaux et humoristiques, pourraient plaire aux jeunes lecteurs qui aiment les histoires d’animaux « humanisés ». (Nathalie…

Tout le monde a peur

Presque dix ans après  Tout le monde fait caca , les deux acolytes remettent le couvert à partir d'une constatation tout aussi évidente. On retrouve même ici le fameux roi lion en cape rouge qui, sur son pot, faisait la couverture. Dans ce grand et solide cartonné, chaque page de droite répond à celle de gauche selon un schéma cocasse qui a fait ses preuves : A a peur de B mais B a peur de C. Parfois même A a peur de B et B a peur de A. Un exemple? Sur la couverture, la souris verte – qui déguste un cornet glacé – fait peur à l'éléphant à casquette. Mais, le temps de tourner la page, le rongeur au museau pointu abandonne son dessert sans demander son reste… par peur du chat gris. Ce même chat gris qui, à la vue du bain qui coule, va grimper au rideau! Quant à l'éléphant à casquette, on le retrouvera plus tard, semant l'inquiétude dans une colonie de fourmis… avant de faire grise mine à l'idée de se retrouver tout seul. Les "réactions en chaîne" sont menées tambour battant. Et la chute inattendue fera plaisir…