La vocation: nouvelle




À PROPOS DE L'AUTEUR
Georges Rodenbach
Auteur de La vocation: nouvelle
Après ses études à Gand, le Toumaisien Rodenbach s'installe en 1888 à Paris, où il avait déjà vécu un an. C'est là que l'écrivain, qui avait alors derrière lui plu sieurs recueils de poésie (La Jeunesse blanche, 1886) et un roman (L'Art en exil, 1889), va connaître la gloire avec Bruges-la-morte (1892). Le thème de la nostalgie qui habite ce roman était déjà présent dans Le Règne du silence (1891), et va désormais inspirer le reste de l'œuvre (Les Vies encloses, 1896; Le Miroir du ciel natal, 1898). Rodenbach est également auteur de nouvelles et de pièces de théâtre.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La vocation: nouvelle"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Sous le signe du C.H.A.T.

José Moinaut présente une série de petites histoires dont les chats sont les héros. Des animaux plus humains que les hommes donnent de belles leçons de morale et de solidarité…

L’angoisse de la première phrase

Recueil de quinze nouvelles qui traitent des drames…

La maison de Charmeloup

C'est une sorte de conte philosophique qui commence par l'évocation d'un vieillard,…