La sonatine de Clementi


RÉSUMÉ

Trois récits (ou longues nouvelles ? ou micro-romans ?)
Le lien entre les trois ? La célèbre sonatine sans doute. Mais aussi l’insignifiance des personnages.
Celui de La sonatine de Clementi est esclave de son passé, du souvenir d’une femme, d’une ville, Florence, où traîne encore le souvenir de Savonarole.
Dans Un héros à la sarbacane, un homme quelque peu veule, ballotté au gré des événements et notamment de la guerre, est promu bien malgré lui au rang de héros et se retrouve prisonnier d’une étiquette.
Le pion du troisième évoque le quotidien d’un surveillant de province, ni meilleur ni pire qu’un autre, victime et partie de la médiocrité ambiante.
Un monde certes guère brillant, mais où le sombre laisse transparaître l’humour…





NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

À mesure qu’en avance la lecture, on se prend davantage d’affection pour ce dernier ouvrage de Claude Raucy, La sonatine de Clementi, recueil de trois récits ou nouvelles par une plume de grande élégance, ronde, réservée et amusée.

La première nouvelle au titre éponyme évoque certes, avec des airs presque proustiens, la réminiscence d’une femme qu’inspire la musique, mais le mystère surtout de synesthésies, d’interférences entre les époques où reviendraient des êtres du temps passé exprimant la mémoire de leurs existences antérieures. Métempsychose et réincarnation dans cette belle Toscane fournisseuse de rêves maladifs et de fantasmes fiévreux. La nouvelle a reçu en 2015 le prix Gilles Nélod de l’AEB (Association des Écrivains…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La sonatine de Clementi"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Padouk s’en va

Padouk est trop malade pour survivre, il demande à ses amis, dont Jojo de la Jungle, de…

Belgiques

La collection «  Belgiques  » des éditions Ker poursuit son auscultation d’un pays multiple,…