La solitude du bandeur de fond


RÉSUMÉ

L’auteur se donne corps et âme dans ce journal, il nous donne ses impressions sur de nombreux livres qu’il a lus, sur des événements qui se passent. On ressent à travers ses pages très émouvantes l’angoisse permanente, la solitude de cet homme qui se remet en question.

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
René LEJEUNE
Auteur de La solitude du bandeur de fond
René Lejeune a fait ses débuts littéraires dans le domaine de la poésie. Ensuite, il s'est essayé au roman. Il est également l'auteur de plusieurs journaux.Dans ces trois genres il crée une oeuvre originale à partir de grandes influences : Marcel Thiry pour la poésie, les techniques narratives les plus modernes pour le roman, Julien Green pour le journal.Par-dessus tout domine chez lui l'obsession provoquée par l'acte d'écriture, véritable torture morale.Saint-Hubertois d'origine, René Lejeune est né en 1946. Devenu prêtre, il obtient le diplôme de licencié en philologie romane à Louvain.Professeur de français au Petit Séminaire de Bastogne, où il a longtemps résidé, il poursuit parallèlement à son oeuvre littéraire une oeuvre picturale, sous le pseudonyme de Willoos.La vie de René Lejeune se caractérise surtout par une «instabilité de résidence» : après Bastogne, on le retrouve notamment à Lima et à Namur, après des passages à Honfleur, Venise, Vienne.René Lejeune est Doyen à la paroisse de La Roche-en-Ardenne.Dossier L : n° 8, fascicule 2

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La solitude du bandeur de fond"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16374 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Journal du pays des femmes de Botero et des verres en plastique

Journal intime d'un bref séjour aux États-Unis. René Lejeune nous relate ses réflexions, ses états d'âme, l'avancement de ses tableaux et la population américaine dans toute sa splendeur.…