La smala : Tapage nocturne (tome 7)


RÉSUMÉ

Magali Smala est une fille bien de son temps. Comme toutes les adolescentes de son âge, elle rêve au prince charmant. Ses initiatives et celles de ses turbulents frères déconcertent souvent les parents qui ne ménagent pas leurs efforts pour s’adapter au rythme trépidant de leurs enfants.

  lire la suite sur  Littérature de jeunesse

À PROPOS DE L'AUTEUR
Thierry Robberecht
Auteur de La smala : Tapage nocturne (tome 7)
En 1993, Thierry Robberecht a gagné le prix de la Communauté française dans le cadre de la Fureur de lire.Sa nouvelle a été remarquée par Patrick Delperdange, juré et futur Prix Rossel qui l'a mis en contact avec Arnaud de la Croix, éditeur chez Casterman jeunesse. Dans cette maison d'édition, Thierry Robberecht a publié des romans pour la jeunesse et de la bande dessinée en tant que scénariste.Actuellement, il publie surtout aux Editions Syros des polars pour la jeunesse tels que "Terminale Terminus" et "En fuite" qui ont remporté de nombreux prix nationaux en France.Ces dernières années, il a publié un roman pour adultes aux Editions Weyrich intitulé "Entre mes bras". Il a également publié des albums pour enfants chez Mijade et un roman de science-fiction intitulé "Reborn".Thierry Robberecht n'a pas de formation particulière (Humanités classiques, pas d'études supérieures) et n'exerce aucun autre métier qu'écrire.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La smala : Tapage nocturne (tome 7)"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 9536 ) [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Les câlins sandwich

Les jumelles Hip et Hop adorent que leurs parents leur racontent des histoires qui font peur pour pouvoir…

Va-t'en, Alfred !

Alfred n'a plus de maison. Il a emporté sa petite chaise et part à la recherche d'un…

Meuh !

Il était une fois, Olga, une vache qui chantait l'opéra à la perfection. Il était une fois un fermier qui aimait plus l'argent que la musique. Il alla un beau jour chercher fortune avec sa vache à la ville. Mais hélas, un coup de vent fripon rendit muette la Callas à cornes. Une histoire pleine…