La colère des simples


RÉSUMÉ
Des déchets nucléaires vont être déposés à 500 m sous la terre comme à Bure. Les habitants sont partagés entre la préservation de leur espace naturel et l’argent qu’on leur propose pour partir. Sur fond de thème écologique, des personnages enferment un homme dénommé Victor, fils du propriétaire du terrain sur lequel doit s’installer l’entreprise de déchets. Ce dernier n’y peut rien, on le connaît, c’est vrai, mais il faut bien faire quelque chose, alors, tant pis, on l’a enfermé comme ça, tout nu dans la cave pour que toute cette histoire s’arrête. Dès lors, le chantage, la violence et la peur s’emparent du monde.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Les éditions Sans escale publient cet automne le premier roman de Pascaline David.Sous le titre polysémique de La colère des simples, la romancière crée un univers d’une force et d’une puissance dont l’envergure tellurique se révèle au fil des pages où se déploient les personnages, l’espace romanesque, le temps, l’action et la voix, cette voix que l’on nomme le style et qui fait d’un texte une œuvre littéraire ou un simple récit. Pascaline David nous fait pénétrer dans La colère des simples avec une rare et intense capacité d’évocation de la violence de ce sentiment qui sourd à chaque ligne du récit.Lazare, le narrateur ne sait ni lire ni écrire. D’emblée il nous l’annonce : « quand…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "La colère des simples"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

L’ascenseur des dieux

Sur fond d'enquête policière, suite au vol d'une statuette égyptienne dans le musée de Mariemont, une histoire d'amour qui tente de sortir des mailles d'une querelle familiale…

Une adolescence en Gueldre

Ange Vincent relate dans ses carnets son adolescence…

Biographie de la faim

L'auteure fait le récit de ses vingt premières années et raconte sa découverte,…