J’habite un pays fantôme


RÉSUMÉ

Le monde est un village où mon village n’est plus…
Et cela me va.

J’en redessinerai la carte, encore, toujours, sans lassitude, avec émerveillement devant tout ce qu’il me reste à accomplir, tous les gens que je ne connaîtrai jamais, les paysages que je ne verrai pas et dont je ferai la matière de mes rêves.

Je dessinerai, jusqu’à mon dernier souffle, mon pays ; cette contrée imaginaire née de la dépossession, qui sera tous les pays et qui ne sera que mien. C’est cela, ma vie.


PRIX
  Prix littéraire du parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 2018

À PROPOS DE L'AUTEUR
Kenan Görgün
Auteur de J’habite un pays fantôme
Kenan Görgün est un romancier et essayiste belge à la carrière très prolifique. Né en 1977 à Gand de parents originaires d’Anatolie, il grandit à Bruxelles où il suit sa scolarité dans une école francophone. Scénariste et réalisateur pour le cinéma, parolier, journaliste, il entre en littérature en 2005 avec un premier recueil de nouvelles (L’Enfer est à nous, Quadrature, Prix Franz de Wever) et un premier recueil de poésie (Mémoires d’un cendrier sale, MaelstrÖm). On lui doit une importante production romanesque : Fosse commune (Fayard, finaliste du Prix Rossel 2007), Delia on my mind (MaelstrÖm, 2015, Prix Marcel Thiry) et Le Second Disciple (Les Arènes), paru en 2019.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Créée au Centre culturel de Dison l’automne dernier, la pièce J’habite un pays fantôme de l’écrivain belge d’origine turque Kenan Görgün, né à Gand en 1977, met en scène deux frères, Kenan et Othmane.Le premier est un auteur qui se cherche, mais espère trouver « de quel fil se tricote notre identité » et démontrer comment ce qui est fait peut être défait et refait à l’infini. Il prétend dominer le second, à ses yeux un gentil pantin qu’il aurait inventé pour l’écouter penser.Si Othmane, pétri de respect pour ses racines, la figure du père, la tradition, déroule avec ferveur le Tapis de l’Histoire, où sont inscrites les dates des grands événements du passé, Kenan n’en a cure.Pour lui une chose est sacrée,…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "J’habite un pays fantôme"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Sarah, feuille morte

Dans ce bref roman, en quatre épisodes ou quatre saisons du même…

La femme cougar

Pendant que Cédric commençait le montage de la garde-robe, Karine est allée dans la salle de bains. Elle s'est…