Hubert Juin


RÉSUMÉ

Poète, romancier, critique, Hubert Juin n’appartient à aucune école.Son chant est ample, de haute lignée son langage. Poèmes à la célébration de la femme aimée, poèmes de révolte contre l’injustice, poèmes où souffle le vent des Ardennes de son enfance, l’oeuvre poétique d’Hubert Juin, à la fois hautaine et quotidienne, exprime bien les contradictions de notre temps et retentit des cris de la liberté.

  lire la suite sur  Service du Livre Luxembourgeois

À PROPOS DE L'AUTEUR
Guy DENIS
Auteur de Hubert Juin
Guy Denis est un écrivain belge né à Uccle le 3 mars 1942. Enseignant, animateur culturel, poète, romancier, homme de théâtre, essayiste, il a reçu le prix de littérature de l'Académie Luxembourgeoise, en 1977, pour l'ensemble de ses écrits.L'apport sans doute le plus original de Guy Denis à la littérature en Wallonie, c'est Mots Capiches (Ottignies, Nords-Textes, 1976), où il annonce un procédé qu'utilisera à plusieurs reprises Jean-Pierre Verheggen, soit mêler le français au wallon pour faire parler non l'âme, mais le corps du pays. À travers ses innombrables Capiches, Guy Denis a tenté de dire la révolte de l'Ardenne et de la Wallonie par rapport à l'américanisation et au conformisme. On sent vibrer sa passion de la révolte à travers ses essais sur Hubert Juin, "Wallonie Rapsodie" en est l'exemple le plus saisissant peut-être. Il figure parmi les signataires du "Manifeste pour la culture wallonne" de 1983.Poésie
  • Rituels d'ici et d'ailleurs, Paris, Saint-Germain-des-Prés, 1972.
  • Les vents gris, Paris, Saint-Germain-des-Prés, 1973.
  • Gaïoules, Paris, Saint-Germain-des-Prés, 1974.
  • L'amour malade, Paris, Millas-Martin, 1975.
  • À mer aveugle, Virton, La Dryade, 1977.
  • La Gioconda, Attert, L'Ardoisière, 1983.
  • Lettre de Bretagne, Bonnert, L'Ardoisière, 1986.
  • Le sourire de Raphaël, poèmes, Amay, Maison de la Poésie, 1995.
Texte
  • Mots Capiches, Ottignies, Nords-Textes, 1976.
Romans
  • L'homme noir, Bruxelles, De Méyère, 1976.
  • Raconte-moi l'Ardenne, Paris-Gembloux, Duculot, 1977.
  • Une Ardenne, Bruxelles, P. Legrain, 1978; photos de René Steimes.
  • Une phrase pour Orphée, Attert, L'Ardoisière, 1981.
  • Les fantastiques et héroïques aventures de Capiche le Niche en Ardenne et autres lieux bouseux, Bruxelles, Paul Legrain, 1982.
  • Le morpion, Attert, L'Ardoisière, 1983. Rééd. Bruxelles, Bernard Gilson, 1999, coll. Micro-roman.
  • Les rédimés, roman, Bruxelles, Bernard Gilson, 1999. Contes et nouvelles.
  • Les ombres, L'Harmattan, 2012. (Écritures).
Théâtre
  • Mots Capiches, Aubange, Capiche Arden Théâtre, 1976. Mise en scène de Marcel Penasse.
  • Capiche prend le maquis, Virton, La Dryade, 1977; Attert, L'Ardoisière, 1981.
  • Capiche au tribunal, Attert, L'Ardoisière, 1979.
  • Capiche au pays des Piratomes, Attert, L'Ardoisière, 1982.
  • Rêveries d'un coureur solitaire, Bonnert, Ewaré, 1989.
  • Vercingétorix, Bonnert, Ewaré, 1989.
  • Bethsabée, théâtre, Arlon, Capiche Arden Théâtre, 1993.
  • Le retour de Capiche, théâtre, Capiche Arden Théâtre, 1997.
Essais
  • Jean Mergeai, Virton, La Dryade, 1976.
  • Ceux d'Ardenne, Ambly, La Fenêtre Ardente, 1976.
  • Une terre de poètes, Saint-Hubert, Service du Livre Luxembourgeois, 1975. Mise en images vidéo : Jacques Fondaire.
  • Hubert Juin ou le roman du vertige, Virton, La Dryade, 1975.
  • Hubert Juin, Paris, Seghers, 1978.
  • France-Wallonie, l’impossible mariage ?, essai politique, Bruxelles, Bernard Gilson, 1998.
  • La femme en tous ses états, essai esthétique et littéraire, Erezée, Mémory-Press, 1997.
  • Surréalisme, essai esthétique et littéraire, Louftémont-Erezée, Le Louve-Mémory-Press, 1998.
Audio-visuel
  • "Choute mu fi, Chansons wallonnes", interprétation de Marcel Penasse, Prix au Grand Prix de la Chanson Wallonne, Chaudfontaine, 1977. (Quarante-cinq tours).
  • "Capiche le Niche", feuilleton 2e programme RTBF, 1980.
  • "Capiche", Attert, Capiche Arden Théâtre, 1982.
  • "L'écrit du coq", film Super 8 de Christian Rau, 1984.
  • "Guy Denis dit Guy Denis", cassette sonore, Médiar Productions a.s.b.l., Arlon, 1981.
  • "Marie-Lou et Dédé. Cœurs jeunes, ventres gris", cassette, Atelier Radio, Arlon, Adaptation et mise en ondes Philippe De Bernardi et Paul Mathieu, 1989.
  • "Trois écrivains d’Ardenne et de Gaume", cassette vidéo, Arlon, Cosmoscénium-films, 1991.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Hubert Juin"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9174 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Rien n'est sacré, tout peut se dire : réflexions sur la liberté d'expression

Analyse de la liberté d'expression, la liberté la plus fondamentale de l'homme. Réflexion pour défendre une liberté qui ne doit faire l'objet d'aucune limitation,…

Jean Lejour aquarelliste

Ce que cherche inlassablement Jean Lejour dans ses aquarelles, c'est sa vérité à lui…

Le mouvement romantique en Belgique (1815-1850). II Vers un romantisme national

À propos du livre Nonum prematur in annum… L'exigeant précepte d'Horace a trouvé, cette fois, sa rigueur dépassée, puisque c'est de 1948 qu'est daté le premier tome du présent ouvrage. Bien malgré nous, il est vrai : des occupations professorales absorbantes, la maladie ensuite, puis de cruelles épreuves familiales ont, trop longtemps sans doute, retardé la rédaction, la mise au point et l'achèvement de ce tome II et dernier. On s'en excuse. Après un tel délai, peut-être n'est-il pas inutile de rappeler à cette place le dessein qui n'a pas cessé d'être le nôtre. C'est de poursuivre, dans le milieu belge, entre 1815 et 1850, une enquête attentive sur l'évolution des idées, des tendances et des réputations littéraires. La suivant à la trace, nous avons cherché à en préciser la marche dans les esprits et dans les écrits de ce temps. Revues et journaux, préfaces et critiques nous ont fourni l'essentiel de notre documentation. Nous avons tenu le plus grand compte des influences étrangères, et singulièrement de celle du romantisme français, dont la contrefaçon multiplie alors les oeuvres parmi nous. Et nous n'avons pas négligé de mesurer, quand il y avait lieu, les répercussions des événements politiques ou sociaux sur le devenir, en nos provinces, de la «chose littéraire». Notre propos a donc été, dans l'essentiel, l'étude d'un mouvement d'idées. On aurait tort de chercher ici un relevé complet des auteurs belges de l'époque romantique et un catalogue de leurs ouvrages. Nous avons, pour notre modeste part, essayé de tracer un tableau abrégé de cette époque de notre passé littéraire dans quelques chapitres de la grande Histoire illustrée des lettres françaises de Belgique, dont nous avons naguère dirigé la publication avec notre savant confrère et collègue, M. Joseph Hanse. On nous permettra d'y renvoyer. Ici, la production nationale nous intéresse avant tout dans la mesure où elle rend témoignage de la marche des idées littéraires ou en illustre le cheminement. Volontairement réduites au minimum, nos indications bibliographiques sont, strictement, celles des textes qui ont fourni nos citations ou autorisé nos conclusions. En d'autres termes, notre dessein a été ici, avant tout d'apporter une contribution valable à l'histoire des idées, er souhaitant qu'elle puisse servir à illustrer un jour ce que notre regretté maître Fernand Baldensperger appelait «une sorte de philosophie de la vie et du mouvement en littérature». Nous ne nous flattons pas d'y avoir réussi. Du moins espérons nous qu'on pourra trouver aux pages du présent tome, comme à celles du précédent, des citations nouvelles ou peu connue: et des témoignages inédits,…