Histoires à mourir de vous


RÉSUMÉ
La suite de Histoires à dormir sans vous. Selon Cioran, Sternberg accorde à la femme « un statut métaphysique, une fonction vertigineuse : c’est son néant qui nous sauve, qui nous empêche de nous tuer ».


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Histoires à mourir de vous"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Fosse commune

New Valley, 2016. Immeubles en ruines. Fenêtres murées. Trafic des âmes et pneus en flammes au coin des rues.…

Mon coffre d'acajou

«Depuis la révolution verte, les jouisseurs et les hédonistes sont emmenés, sous…

Un air tzigane

La suite, cinquante années plus tard, du Doigt tendu. Sur le thème de l'immigration et de l'intégration, la…