Emeline qui voit tout






NOS EXPERTS EN PARLENT...
ricochet

Cet album est destiné aussi bien aux jeunes lecteurs déficients visuels qu’aux enfants voyants. Sur une page, le texte en braille, en face, le texte en lettres blanches sur fond noir. Emeline est une petite fille aveugle. Mais il existe bien d’autres moyens de voir, avec sa tête et son cœur. En fin d’album, une page est consacrée à Louis Braille.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Emeline qui voit tout"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16280 ) [domains] => Array ( [0] => 9534 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

La Création

Deux personnalités connues et reconnues dans le monde de la littérature jeunesse ont unis leurs talents pour…

Rougejaunenoireblanche

S'il est un seul livre à se procurer le plus rapidement possible, c'est bien celui-là. Précipitez-vous sur ce RougeJauneNoireBlanche, signé Brigitte Minne et Carll Cneut aux éditions Pastel. C'est une merveille. Nous connaissions le travail d'écriture de Brigitte Minne et les images de Carll Cneut depuis La Fée Sorcière paru il y a deux ans. Déjà, une grande sensibilité se dégageait de cet ouvrage, comme si ces deux auteurs flamands avaient tout compris, depuis longtemps ou depuis toujours, de l'univers enfantin. Et nous espérions intimement revoir ce beau travail. Enfin Pastel nous propose la version française d'un nouvel album (si vous ne connaissez pas le reste du travail de ces deux artistes, vous pouvez consulter les pages de l'éditeur belge De Eenhoorn - www.eenhoorn.be - l'un des plus beaux catalogues de livres d'images en Europe) et il nous émerveille. Car ici tout semble s'enchaîner avec la force de l'évidence, le texte comme les images, le conte comme le trait. A un texte court, simple et familier, répondent de superbes illustrations pleine page, dans les mêmes tons que le titre. Sorties de nulle part, voici quatre petites filles (dont le trait des visages semble apparemment effacé), au jardin d'enfants, d'abord perchées sur une branche, puis bientôt dans un arbre. Comme suspendues dans les airs, elles jouent ensemble et ont construit une cabane. Tout se déroule pour le mieux dans cet univers merveilleux, jusqu'au jour où, la petite fille Rouge, certaine de son ascendant, commence à donner des ordres à ses amies de jeux. Dorénavant, un seul principe, la cabane est à Rouge et ses camarades doivent s'exécuter aux taches qu'elle prescrit. Jaune, Noire et Blanche la regardent d'abord incrédules, participent encore au jeu, puis se rebellent. Noire en une terrible colère s'échappe de ce carcan, bientôt suivie par ses deux amies. Elles construiront un bateau. Rouge se retrouve seule dans sa cabane. Elle apprendra bien vite qu'il est nécessaire de partager pour mieux communiquer... Les images de Carll Cneut sont comme autant de résonance de cette histoire d'amitié et de partage. Sur fond ocre, Carll Cneut revisite les classiques pour mieux se les approprier. L'illustrateur joue avec le détail des robes comme avec la matière, ignore les proportions pour mieux introduire le mouvement du vent. Carll Cneut est un grand artiste, à chaque illustration, il nous laisse entrevoir un univers enfantin et surréaliste, sans jamais négliger l'anecdote, et nous fait traverser la palette des sentiments. Un livre universel contre tous les petits chefs et surtout pour l'amitié, sans différence de couleurs, de races…

Le loup dans la bergerie

Rascal, sur des images de Pascal Lemaitre, nous livre ici un petit conte moraliste, entre loup et question philosophique. Un loup qui vivait dans une forêt bordée de ronces trouve un joli troupeau de montons. Il peut le dévorer à sa guise car le jeune berger passe plus son temps à lire qu’à surveiller ses moutons. Mais cette astuce semblait trop simple et un jour, un mouton propose au loup de répondre à la question qu’il ne s’est jamais posée : « Pourquoi vit-on ? ». En l’absence d’une réponse juste le loup dévore le valeureux mouton et finit, malgré toutes les réponses (et une grande connaissance des moutons grâce à leur lecture), par dévorer le troupeau entier. Un soir, affamé, le loup ira même dans la maison du berger-lecteur. Et la réponse sera rapide et sanglante : la raison de vivre du jeune berger est de tuer le loup. Un petit…