Eden, fille de personne


RÉSUMÉ

À presque seize ans, Eden a déjà porté quatre noms de famille, vécu dans trois foyers sociaux, deux états américains, de Salt Lake City à Page en Arizona. Depuis son dernier abandon, Eden cache un terrible secret qui l’empêche d’envisager un avenir meilleur. Alors qu’elle réclame son émancipation, son éducateur l’oblige à s’inscrire dans une nouvelle agence d’adoption. Il lui faut à nouveau supporter tout ce cirque des catalogues d’enfants et des défilés où elle devra se « vendre » pour décrocher de nouveaux parents. Autour d’Eden gravitent un beau garçon mystérieux avec un sweat à capuche, des dizaines de chiens et de chats, un fan de course à pied qui pose de drôles de questions, et un vieux couple aimant prêt à l’accueillir.


À PROPOS DE L'AUTEUR
Marie Colot
Auteur de Eden, fille de personne
J'ai passé mon enfance à inventer des histoires et fabriquer des livres. Lorsque je suis devenue soi-disant grande, rien n'a vraiment changé :  en 2012, j'ai publié mon premier roman, "En toutes lettres" (Alice Jeunesse), sélectionné pour la Bataille des Livres et cinq autres prix des lecteurs jeunesse. "Souvenirs de ma nouvelle vie" (Alice Jeunesse) est sorti en 2013 : il a été sélectionné pour La Petite Fureur 2014 et a reçu le Prix Libbylit du roman jeunesse belge. Ont ensuite suivi "A l'encre rouge" (Alice Jeunesse, 2014) et "Les dimanches où il fait beau" (Motus, 2014).  Pour être certaine de ne pas m'ennuyer, j'enseigne le français  à la Haute Ecole de Bruxelles (Belgique) et j'anime des ateliers de lecture/écriture pour les enfants. À mes heures pas si perdues que ça, j'observe les passants, pense à tout et à rien, collectionne les éléphants, fais la sieste et mange à volonté de la crème brûlée.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Dans certains États américains, des couples peuvent adopter des enfants et s’en séparer un peu plus tard. Ces derniers sont alors vendus à moindre prix à une autre famille et les associations qui se chargent de la transaction utilisent de véritables méthodes de marketing (catalogue, spots vidéo, défilés d’enfants, speed dating…), qui engendrent une compétition inévitable entre les candidats à l’adoption. Marie Colot s’est inspirée d’un documentaire sur ce phénomène appelé re-homing pour planter le décor de son histoire. Le ton est donné. Un ton âcre et interpellant.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Eden, fille de personne"
stdClass Object ( [audiences] => Array ( [0] => 16283 ) [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Bjorn le morphir

La neige est méchante en cet hiver 1065, elle a décidé de s’en prendre aux hommes.…

Tom

Tom est sur le point de devenir père. Toutes les vies ne démarrent pas sur les chapeaux de roues. Certaines vies…

Li et les sphères

Li et les sphères - premier titre d'une collection jeunesse – comporte deux volumes…