Contes pour petites filles libertines


RÉSUMÉ
Dans ce monde aux parfums de contes de fées, ce sont les «petites filles» qui attendent les vieux messieurs à la sortie des écoles pour leur offrir des friandises et les emmener chez elles. Mais gare au réveil! Elles seules ont la clef des mensonges. Les «petites filles de Nadine Monfils sont des femmes enfants. Elles n’ont pas d’âge et ont gardé une fraîcheur délicieuse, mais perverse. Coquines et espiègles, elles ont une imagination débordante pour nous embarquer dans les délires…

À PROPOS DE L'AUTEUR
Nadine MONFILS
Auteur de Contes pour petites filles libertines
Peut-être Nadine Monfils fut-elle réellement chat! Mais cela fait longtemps, elle l'a presque oublié et si elle griffe encore le papier c'est sans le faire exprès. Du moins, parfois...Aujourd'hui, elle n'est plus chat. Juste une petite fille sage qui condescend à dénicher toutes les occasions propices pour coucher par écrit quelques phantasmes allégoriques. A pousser toujours plus loin l'escarpolette des songes, elle trousse le réel et esquisse un pas de jeux interdits.Si d'aventure, au coin écorné d'une page déserte, elle vous invite à la suivre, laissez-vous tenter... un plongeon au coeur des rêves n'a jamais fait de mal à personne... En principe... Enfin, c'est ce que me dit mon chat, qui a été écrivain...Née le 12 février 1953 à Etterbeek, mariée, mère de deux enfants, Nadine Monfils a enseigné la morale et consacre la plus grande partie de son temps à l'écriture. Elle s'est essayée à tous les genres : poésie (douze prix), théâtre, bande dessinée (un projet de scénario Chloé avec Malik), roman, nouvelle... Le théâtre la requiert beaucoup puisqu'elle a elle-même joué dans des pièces en wallon brabançon au Cercle d'Effort d'Ottignies. Parmi ses amitiés littéraires, il faut notamment citer Thomas Owen avec qui elle partage un goût certain pour le fantastique.Donnant des cours d'écriture au Parallax (école de comédiens) en compagnie de Georges Thinès et Pascal Vrebos, à l'U.E. E. (Université européenne d'écriture créative et audiovisuelle), elle rédige également les chroniques littéraires dans Père Ubu, journal satirique belge, pendant dix ans.Elle a dirigé une galerie d'art, pendant 7 ans, à Bruxelles et a été comédienne. Elle a travaillé avec Walérian Borowczyk (cinéaste).Elle fut également critique de cinéma dans Tels Quels (revue homosexuelle). Elle a également animé des ateliers d'écriture dans les prisons (notamment à Rouen).A consulter :
  • KACZMARCZYK (M.), La littérature : un regard qui se partage. Un exemple à l'école in Audax, Hainaut, n° 32, mars 1994, p. 33-34.

  • NORAC (C.), Nadine Monfils : portrait d'une renarde à la peau de papier, ibidem, p. 31-32.


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Contes pour petites filles libertines"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 10367 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Tu n'as rien vu à Waterloo

Dix récits tragi-comiques qui brisent la routine quotidienne…

Sous le signe du C.H.A.T.

José Moinaut présente une série de petites histoires dont les chats sont les héros. Des animaux plus humains que les hommes donnent de belles leçons de morale et de solidarité…

La Pologne & autres récits de l'est

Quoi de commun entre des guerres cosmicomiques…