C’est pour ton bien


RÉSUMÉ
Après trois ans de mariage, Camille est enceinte de Pierre, mais, depuis quelque temps, elle ne reconnaît plus son mari. Ce dernier se montre nerveux, voire agressif, et finit par la frapper. Un jour, la jeune femme disparaît et aussitôt Pierre est suspecté. L'entourage de Camille est interrogé : sa meilleure amie Maëlle, son frère, mais aussi Antoine, un vagabond qui semble bien la connaître.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Patrick Delperdange
Auteur de C’est pour ton bien

Patrick Delperdange est né en 1960. Auteur de près d’une quarantaine d’ouvrages, il vit et travaille à Bruxelles. Chants des gorges a remporté le Prix Rossel, prix littéraire le plus prestigieux de Belgique francophone.


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Les six premières pages surprennent. En surplomb du roman, soit. Nous avons l’habitude, dans les thrillers, les romans dynamiques, de ces prologues insinuant le suspense, la tension, le drame via une scène/point d’acmé située dans une temporalité décalée par rapport à la trame première. Mais Patrick Delperdange nous offre autre chose, une mise en exergue du thème qui va parcourir son opus, la femme battue et l’appréhension, intime et extérieure, du phénomène :Parce que vous pensez que ça ne se reproduira plus jamais, que c’était juste un écart, un moment de folie, parce qu’il n’est pas comme ça, bien sûr que non, parce que vous ne pouvez pas imaginer que l’homme que vous avez épousé est capable d’actes pareils.Même s’il…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "C’est pour ton bien"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 16454 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Orange sanguine

Avec six romans à l’enseigne du « Noir corbeau », la collection éponyme des éditions Weyrich prend…

Crimes dans les Marolles (Nouvelles enquêtes de Nestor Burma)

Le nouveau roman de Nadine Monfils, né d’une commande, s’inscrit dans une collection visant à redonner vie et lustre au célèbre Nestor Burma, né sous la plume de Léo Malet (auteur d’un magnifique Le soleil n’est pas pour nous ) dans les années 1940. Ce dernier avait creusé le sillon d’un polar à la langue très directe, dopée par l’humour et la verve sarcastique, parcourue aussi de frémissements poétiques. Il va sans dire que beaucoup d’entre nous ont croisé la route du détective à la française dans ses adaptations en série télé (avec Guy Marchand dans le rôle-titre) et en BD (par Tardi). Nadine Monfils prend le relais. Elle a la bouteille pour oser (je ne me risquerai pas à prononcer la… « dive bouteille » en parlant d’une autrice qui se partage entre Montmartre et Dives-sur-Mer), après divers prix dans le genre noir/polar, un succès public peu…