Cent jours sans Lily


RÉSUMÉ
Ce roman met en scène une journaliste, tiraillée entre sa propre enquête et la routine du quotidien qui alimente son désir d'ailleurs. Ses pas l'amènent dans les steppes russes, à New York et sur les côtes du New Hampshire.

À PROPOS DE L'AUTEUR
Aliénor Debrocq
Auteur de Cent jours sans Lily
Aliénor Debrocq est autrice, journaliste, professeure de littérature et maman dragon de deux petites filles. Elle écrit depuis toujours. Depuis qu’elle sait écrire. Si elle avait encore des tiroirs, ils seraient remplis de manuscrits. Mais aujourd’hui, ils sont dans le cloud. Deux recueils de ses nouvelles ont été publiés aux éditions Quadrature (Cruise control et À voie basse, Prix Franz de Wever 2018). Son premier roman, Le tiers sauvage, publié chez Luce Wilquin, a été nommé au prix Première et au prix Club 2019. Cent jours sans Lily (Onlit) est finaliste du prix Rossel 2020.

NOS EXPERTS EN PARLENT...
Karoo

Écrire 2000 signes par jour pendant 100 jours. Voilà la méthode qu’a décidé de suivre Linda au cours de cet automne à la fin duquel elle aura fini d’écrire son roman. Entremêlant enquête policière, méandres de l’imagination ainsi que réflexions sur l’amitié et le processus de création, Aliénor Debrocq revient sur la scène littéraire belge avec ce second roman hors des sentiers battus.

Lors de son voyage à Saint-Pétersbourg, Linda, journaliste belge trentenaire en voyage de presse, songe à son amie américaine, Lily Brooks. Rencontrée sur les bancs de l’université de Columbia quinze ans plus tôt, Lily est une véritable sœur de cœur pour Linda. Partageant une passion commune pour l’écriture et la littérature, la première connaît le succès…


Le Carnet et les Instants

Cent jours sans Lily : dès le titre, Aliénor Debrocq annonce la couleur. Elle ne cessera de le faire au cours de son nouveau roman, hors normes, qui séduira les lecteurs et lectrices, dont je suis, qu’interpellent les démarches littéraires aux constructions narratives inédites. Journaliste et professeure de littérature contemporaine, l’autrice y établit un pacte d’écriture – et donc de lecture – avec son lectorat.Les fameux cent jours du titre se déclinent de facto en cent chapitres numérotés. Des chapitres courts d’environ deux pages car la narratrice, qui est aussi autrice, s’est fixé un défi qui intègre son pacte narratif : rédiger deux mille signes, espaces compris, par jour. Elle signe le contrat…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:écriture récit - "Cent jours sans Lily"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Ma robe n'est pas froissée

Soudain, il est sur moi. Ses poings cognent, me martèlent la tête. Ses poings…

Les secrets du bastidon bleu

C’est un bien beau livre que je viens de découvrir, Les secrets du bastidon bleu de…

Paul, je m’appelle Paul

Lorenzo Cecchi, dans son dernier roman, Paul, je m’appelle Paul , traite des…