Boléro


RÉSUMÉ

Entre une mère démente, obsédée par la musique de Ravel, et l’inceste, un adolescent s’invente un art de la fugue qui le conduit à la délinquance, au proxénétisme et sans doute au meurtre avec un sentiment d’innocence primitive. Il a trouvé dans la schizophrénie la voie du salut. Par l’auteur de Un voyage en automne.

  lire la suite sur  Bela

À PROPOS DE L'AUTEUR
Jean-Claude Pirotte
Auteur de Boléro
Jean-Claude Pirotte est né le 20 octobre 1939 à Namur. Il devient avocat en 1964, à défaut d'autre chose. En 1975, ennuis judiciaires. En 1984, retour au droit, par le plus ignoble des paradoxes, et à Namur, par goût de la fatalité. Ce qui a compté, c'est l'adolescence, les séjours hollandais, les grandes tournées dans les provinces, de Groeninge à Florence ou Malaga, la Bourgogne, les Ardennes, le pinard, les bistrots, l'anonymat des petites villes perdues, les amitiés, aussi. Interrogé sur les événements de sa vie, Pirotte répond qu'il a vécu quelquefois, est mort souvent, et ne se reconnaît guère aujourd'hui dans les existences successives qui encombrent sa mémoire douteuse. Sans doute, il y eut le gamin vagabond qui parcourait la hollande à bicyclette, l'espèce de gigolo démonomane qui fréquentait les zincs de Strasbourg - Saint-Denis, l'adolescent attardé roulant sa bosse dans des provinces perdues de France et d'Espagne, mais après tout, dit-il, ces voyages médiocres ne révèlent qu'une pratique incertaine, celle d'un mauvais art de la fugue, marqué du plus médiocre romanesque. Si j'ai vécu, ajoute-t-il, ce ne peut être que dans les livres, et plus encore dans ceux des autres que dans les miens. À chaque voyage, il faut se reconstruire, tout est à refaire. Une vie, ce n'est pas la somme de vies improbables.Jean-Claude Pirotte s'est éteint à Namur le 24 mai 2014.

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Boléro"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9955 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

De profundis

Un an à peine après son remarqué Today we live , Emmanuelle Pirotte fait à nouveau…

Cavale

Avocat de 1964 à 1975, J.-C. Pirotte fut accusé d'avoir aidé un client à s'évader et condamné…