Avec l’écarté et autres poèmes


RÉSUMÉ

La poésie de Jacques Vandenschrick est de celles qui se donnent et se refusent à la fois. Si le texte se développe en phrases généralement simples, nourries d’un lexique familier et immédiatement évocateur, sa difficulté se situe ailleurs : elle suscite, dans cette écriture-ci comme dans d’autres, éminemment modernes, des questions cruciales : qui parle ? à quel monde, à quelle expérience se réfère le poème ? le poème pose-t-il la possibilité d’une unité fondamentale ? ou…


À PROPOS DE L'AUTEUR
Jacques Vandenshrick
Auteur de Avec l’écarté et autres poèmes
Né le 12 mai 1943, Jacques Vandenschrick, comme il le mentionne dans le centième numéro du Carnet et les Instants, ne semble garder que très peu de traces de son enfance. Les études de lettres romanes et de philosophie à Louvain l'orientent vers l'enseignement. Très vite, il s'intéresse de très près à la critique littéraire et cinématographique et collabore dès février 1970 à La Revue Nouvelle. Son intérêt pour la culture italienne, la littérature suisse de langue française et l'esthétique, l'amène à écrire de nombreux articles. Des auteurs comme Cassola, Starobinski, Cixous, Rilke, Anne Rothschild, y ont une place de choix.Venu relativement tard à l'édition poétique (son premier recueil Vers l'élégie obscure date de 1986), Jacques Vandenschrick poursuit ses découvertes littéraires et assume l'édition d'oeuvres romanesques d'un auteur belge tombé dans l'oubli : Madeleine Ley. C'est ainsi que de nouveaux lecteurs ont pu prendre la juste mesure du talent de l'auteur d'Olivia et du Grand feu.Sa collaboration au Ligueur nous vaut, en 1987, un recueil d'articles, de chroniques et de proses, paru sous le titre Reconnaissance de paternité.Enseignant, il est devenu, au début des années quatre-vingts, chargé de mission pour la restructuration des études secondaires dans un des réseaux de l'enseignement.La discrétion de l'auteur le tient éloigné des cercles littéraires. Mais la reconnaissance est venue : trois prix littéraires importants, sa présence dans plusieurs anthologies, une critique élogieuse.Grand amateur de musique, chroniqueur attentif, l'auteur est également un aquarelliste de talent. Nous pouvons signaler ainsi, à l'entame de Avec l'écarté, une belle encre suggérant la montagne, domaine de prédilection, lieu de toutes les rêveries.


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Karoo

Indicible. Tel est l’effet de l’écriture de Jacques Vandenschrick. Paru l’an passé aux éditions Espace Nord, Avec l’écarté et autres poèmes réunit quatre de ses recueils. Du pays qui s’éloigne s’en détache grâce à la richesse de sa poésie. Voyageons au fil des textes qui en dessinent les contours.

Indicible. Tel est l’effet de l’écriture de Jacques Vandenschrick. Paru l’an passé aux éditions Espace Nord, Avec l’écarté et autres poèmes réunit quatre de ses recueils. Du pays qui s’éloigne s’en détache grâce à la richesse de sa poésie. Voyageons au fil des textes qui en dessinent les contours.


« Le poète peut bien être à
l’homme, parfois, d’un certain
secours… Mais lequel…


Le Carnet et les Instants

Jacques VANDENSCHRICK, Avec l’écarté et autres poèmes, Impressions nouvelles, coll. « Espace Nord », 2021, 218 p., 9 €, ISBN : 978-2-87568-553-7Tôt ou tard, il était fatal que le discret Jacques Vandenschrick fît son entrée dans la collection patrimoniale Espace Nord, aux côtés des grands Jacques Izoard, Claire Lejeune ou François Jacqmin. Depuis trente-cinq ans, en effet, il a publié chez le très exigeant éditeur Cheyne, en Haute-Loire, dix livres illustrant une vérité peu contestable : il n’est de grande poésie que celle qui crée sa propre poétique. Et celle-ci, qui peut certes intimider le novice, emporte l’attention et l’adhésion du lecteur expérimenté avant même qu’il ait pris le temps de démêler…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Avec l’écarté et autres poèmes"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

En souriant

Mille occasions de découvrir poésie et matière à sourir s'offrent à nous si nous savons observer et prêter réellement…