Au revoir, papa


RÉSUMÉ
Les autres disent que mon papa est mort. Moi, je crois qu'il est au ciel. Je me demande s'il ne nous a pas oubliés. Ça fait longtemps maintenant qu'il est parti. Il me manque tellement. Et Maman, est-ce qu'elle l'a oublié ? Elle a rencontré un monsieur qui s'appelle Jean. Je crois qu'elle l'aime bien et que c'est son amoureux. Je n'aime pas ça. Il n'a pas le droit de voler ma maman.
  lire la suite sur  Bela

À PROPOS DE L'AUTEUR
Emmanuelle Eeckhout
Auteur de Au revoir, papa

Née le 27 octobre 1976 à Charleroi

Graduat en Arts plastiques, Saint-Luc, Bruxelles Brevet de bibliothécaire, IpsMa, Marcinelle

Plus j’avance, et moins je crois avoir une méthode de travail précise. J’aime varier les techniques, les styles narratifs et les thèmes en fonction de mes envies ! Et, si l’accouchement peut s’avérer long et douloureux, globalement, je tente que mes illustrations restent le fruit d’un pur plaisir et d’une passion dont je ne peux me passer pour vivre. Lauréate d’une Bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Aide au projet, 2008 et 2014 Prix Scam de l’illustration jeunesse en Belgique, 2009

AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "Au revoir, papa"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9930 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

D

Imagier pour enrichir son vocabulaire de mots commençant par la lettre D.

Depuis ce jour

Depuis ce jour, j'ai été adoptée par les familles de Papa et Maman. Pourtant, je suis heureuse. Depuis que ses parents sont décédés, Colette, sept ans, habite chez Tante Jane et Oncle Jean, qui la considèrent comme leur quatrième fille. Le jeudi, elle rend visite à sa soeur, qui réside chez Tante Antoinette, et, la fin de semaine, les deux fillettes retrouvent leur frère chez leurs grands-parents. Malgré quelques vagues de nostalgie et les visites au cimetière, elle vit heureuse en rêvant aux enfants qu'elle-même aura un jour. Un album abordant avec infiniment de sérénité et de simplicité la question du deuil des parents et de l'adoption par la famille. Des croquis rehaussés de lavis aux teintes chaudes ajoutent à la douceur…