Alpha Bêta Sarah




NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

Constance Chlore nous donne à lire une systémique familiale complexe où chaque membre est au bord de l’explosion. La mère, Maud, est animée par une soif inextinguible de séduire les hommes et fait jaser les habitants du village de Cahuns. Quant au père, Dan, c’est un chasseur de lièvres qui prend du plaisir à tuer et dépecer les bêtes et qui cogne ses enfants, Sarah et Ernst, quand les mots lui manquent.

Au début du récit, Sarah s’évade de la maison pour fuir la violence paternelle. Elle se réfugie dans la forêt, qui devient le reflet d’elle-même : elle respire avec elle, vit à son rythme, devient de plus en plus sauvage, tel un animal traqué.

Un cri immense la déchire ; la forêt s’étend dans tout son corps.…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:forêt - "Alpha Bêta Sarah"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9548 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

Jamais

Bon. Disons ceci : Jamais nous donne à lire une écriture « de milieu ». Pas une écriture « dramatique »,…

Vers Sarajevo. Une errance ferroviaire

Au long de Vers Sarajevo , Joël Schuermans…

Le Prisonnier des collines

Ce matin-là, le vieux Jean Mélaize se réveille avec le sentiment qu'une ère nouvelle se présente…