À l’ombre du ventre


RÉSUMÉ
Recueil de poèmes dont les mots, habités par une force de délivrance, évoquent des blessures de l’enfance, appelées à être creusées, surmontées et guéries.


NOS EXPERTS EN PARLENT...
Le Carnet et les Instants

En plaçant en exergue Boris Cyrulnik qui nous affirme “la famille, ce havre de sécurité, et en même temps le lieu de la violence extrême”, Véronica Lenne, psychopraticienne et poétesse bruxelloise nous prévient : À l’ombre du ventre nous emmène, avant de nous plonger dans le vif du propos, au sein d’une figure maternelle dure, voire violente. Et nous ne serons pas déçus à l’issue de ce court recueil, efficace et souvent féroce. La plume de Véronica Lenne peut sembler simple de prime abord. Peut-être même anodine. Mais les mots claquent. Choisis avec soin, ils s’emboîtent au fil des pages, au fil des âges de la vie, des âges de l’enfant que nous demeurons, chacune et chacun, pour nos parents, pour notre…


AVIS D'UTILISATEURS

FIRST:xfirstword - "À l’ombre du ventre"
stdClass Object ( [audiences] => [domains] => Array ( [0] => 9176 ) )

Ceci pourrait également vous intéresser...

En souriant

Mille occasions de découvrir poésie et matière à sourir s'offrent à nous si nous savons observer et prêter réellement…

La corne de brume

Ce receuil apparaît comme une sorte de testament poétique. Un espoir l'emporte sur…