Sophie d’Aubreby

PRÉSENTATION
Sophie d’Aubreby est née à Bruxelles en 1988. Elle grandit en France, puis travaille aux Etats-Unis et en Inde, avant de regagner la Belgique. En 2017, elle obtient un master en Sciences du Travail et Genre à l’ULB. S’en aller est son premier roman. Lauréate d’une bourse de la Fédération Wallonie-Bruxelles - Bourse de découverte 2021


PORTRAITS ET ENTRETIENS
Bela

Youpie, 521 romans seront en compétition en cette rentrée littéraire 2021 ! Bien qu'ils restent un pari risqué pour les éditeurs & éditrices, les premiers romans sont devenus un véritable phénomène éditorial et occupent une place de choix à chaque rentrée. Cette année, 75 premiers romans bénéficient d'un coup de projecteur enviable qui relève le plus souvent d'une stratégie marketing bien rodée.
Une occasion pour Bela de se pencher sur le processus d’« entrée en littérature » et de s’intéresser au parcours de la primo-romancière belge Sophie d'Aubreby et à sa relation avec sa maison d'édition. Elle vient de sortir S'en aller aux éditions Inculte. Hymne à l'amitié, ce récit d'une émancipation féminine au cours du XXe siècle montre…


BIBLIOGRAPHIE


PRIX
  •   Prix du premier roman de la Ville de Limoges, 2022 (S’en aller)


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Sophie D’AUBREBY, S’en aller, Inculte, 2021, 288 p., 18.90 € / ePub : 13.99 €, ISBN : 9782360841189Contrairement à l’amour mis en chant par Bizet, Carmen est enfant de bourgeois, et a toujours connu des lois. Née au début du 20e siècle au sein d’une classe aisée, dès son premier souffle, elle a endossé naturellement un costume étriqué confectionné de longue date par la société patriarcale, un « corset de manières cousu à même sa peau » par son milieu. Docile, elle a grandi sagement, sans questions ni attentes, en conformité, préservée. L’évidence la menait au mariage arrangé, une destinée dont elle était tenue à l’écart mais qu’elle acceptait en spectatrice. Cependant, même dans les dess(e)ins les plus maîtrisés, il y a toujours une ligne…


Karoo

Au début du XXe siècle, peu après la Première Guerre mondiale, alors que le monde se remet en marche, le récit de S'en aller de Sophie d'Aubreby s'ancre en marge des grandes révolutions sociales, dans l'intimité d'une émancipation féminine individuelle qui renvoie aux résistantes connues ou anonymes ayant pavé les luttes actuelles.
C'est au tournant de l'adolescence, une période souvent décisive de la vie, que Carmen se rend compte ne pas vouloir suivre la trajectoire toute tracée que lui promettait sa naissance dans une famille bourgeoise. Tour à tour marin sur un bateau de pêche, professeure de danse et kinésithérapeute, exploratrice à Java ou encore résistante, Carmen explose les barrières qui pouvaient entraver la vie d'une femme au XXe siècle et explore différents…