Robert Schaus

PRÉSENTATION
Né à Nieder-Emmels (St. Vith) en 1939 et décédé le 8 janvier 2015. A enseigné successivement les langues germaniques à Auvelais, Kinshasa, Eupen et Stavelot.Publications en français et en allemand dans des revues et anthologies.Nombreuses lectures (Berlin, Cologne, Bruxelles, Aachen, Liège, Trier, Luxemburg, Saarbrücken, Dornbirn, Leuven …). Traduction de poésie contemporaine.

À partir de 1990, a commencé son travail de plasticien.Recueils poétiques
  • Parmi les cris / 1972 / St. Germain des Prés / Paris.
  • La fin d’un homme heureux / 1980 / ARCAM / Paris.
  • Tu fouilleras le ventre du temps / 1984 / ARCAM / Paris.
  • Es schließt sich der Kreis / 1985 / GE-Verlag / Eupen.
  • L’écho des jours qui passent / 1988 / chez l’auteur.
  • Wir werden einander an den Narben erkennen / 1992 / édition Krautgarten / GE-Verlag / Eupen.
  • Das Gedächtnis der wilden Früchte / 1998 / édition Krautgarten / St. Vith.
  • Het geheugen van de wilden vruchten / Traduc. Nl. / 2001 / Zegwerk / Gent.
  • Toucher simple bleu / 2001 / Tétras Lyre.
  • Liliputaner der Liebe / 2004 / édition Krautgarten.
  • Das Floß / 2007 / édition Krautgarten / St. Vith.
  • "Tu est là"... / Les éditions de l'écrit au livre/ Nantes/ 2010. 
  •  

    BIBLIOGRAPHIE


    NOS EXPERTS EN PARLENT
    Le Carnet et les Instants

    Né à Emmels en 1939, le poète Robert Schaus nous a quittés durant l’hiver dernier. Homme riche de deux cultures (et même de trois puisqu’il fut longtemps professeur d’anglais), il a construit une œuvre double, publiant tantôt en allemand, tantôt en français. Comme l’écrit son ami Bruno Kartheuser dans un Memento qui illustre l’existence du poète parmi les siens (famille, amis, confrères) en des temps et des lieux tellement significatifs : « Dans le cadre des Cantons de l’Est, une vie de 1939 à 2015 comprend […] la guerre en 1940, le vécu de l’offensive des Ardennes et la fin de la guerre, les années de la reconstruction et de la transformation de la culture paysanne, le passage à l’autonomie culturelle dès 1970 et finalement les débuts cahotants et clopinants…