Philippe FIÉVET


BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Mon temps à moi s’était arrêté pour emprunter celui des arbres. J’allais peut-être pouvoir un jour me dissoudre dans le rouge de leurs frondaisons. »« …je ne regardais plus les arbres autour de moi de la même manière : je recherchais leur compagnie, je me projetais en eux, je les voyais de l’intérieur. »Avec ferveur, Philippe Fiévet nous raconte son histoire d’amour avec les arbres, depuis son installation à la campagne, voici bientôt vingt ans.Il nous fait vivre l’éclosion d’un jardin à partir d’un terrain au sol nu et spongieux qui l’avait d’abord découragé, son épanouissement au fil des saisons. Un jardin qu’il a rêvé, porté, façonné, inspiré par « une quête de rouge ». Toute…