Michaël Matthys


PRÉSENTATION
Michaël Matthys est assurément l’un des auteurs les plus singuliers de cette génération. Son premier livre, Moloch, paru au Frémok en 2003 et réalisé en gravure, était une plongée à la fois onirique et documentaire dans le monde de la sidérurgie. Le second, La Ville rouge, embrasse toutes les réalités d’une ville industrielle : Charleroi. Dessiné au sang de bœuf récupéré dans les abattoirs de la ville, ce livre est autant une œuvre poétique qu’un manifeste. Matthys surprend par sa conscience sociale, son sens des matières et la poésie qu’il insuffle à ses dessins, même dans la restitution des lieux les plus blessés.

BIBLIOGRAPHIE