Michaël Lambert

PRÉSENTATION
Né le 23 octobre 1975, écrit du théâtre, des nouvelles, de la poésie. Obsédé par l'idée que pour qu'un autre monde soit possible, il faudra faire preuve d' imagination. Il anime des ateliers d'écriture et développe des projets de théâtre jeune public pour l'asbl ImaginAction. Depuis quelques années, il s'est installé à Liège où il prend plaisir à vivre et regarder ses enfants grandir. Sa pièce Ali, l'invincible a obtenu le Prix d'Aide à la Création et le Prix de la SACD lors du concours de l'Union des Artistes 2005. Ses pièces de théâtre encore inédites ont pour titres : Ali, l'invincible, 2005 ; Microsouft World, participation à l'écriture collective, 2006 et Achille et Sarabelle, 2007. Plusieurs recueils de poèmes inédits dont Le Croque-Vivant, L'aube des oiseaux, Extinction de l'espace humain ou Raisonances. Source : La nouvelle poésie française de Belgique, Le Taillis Pré, 2009.

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Le héros, dont nous ne connaissons pas le prénom, travaille dans une grande entreprise où il est chargé de contrôler les erreurs des employés. Il a un bon salaire et des congés bien payés, donc aucune raison de se plaindre. Sauf que lorsqu’il signale l’erreur d’un collaborateur, ce dernier est renvoyé. Parfois, il ferme les yeux sur les fautes de ses collègues pour soulager sa conscience et donner l’impression aux patrons que les travailleurs ont un comportement irréprochable. Tout le monde y gagne. Jusqu’au jour où le narrateur transmet à la hiérarchie une erreur à ne pas transmettre, une erreur à la chaîne où l’on remonte jusqu’au Président-Directeur Général. Résultat : buiten, le contrôleur d’erreurs (« Pas buiten la direction »).