Jean-Pierre Dopagne


PRÉSENTATION
Né en 1952 à Namur (Belgique), Jean-Pierre Dopagne découvre le théâtre dès l'enfance en écoutant des pièces à la radio. Plus tard, nourri de culture gréco-latine, il étudie les littératures romanes et suit les cours du Centre d'Etudes Théâtrales de Louvain. Il partage sa vie entre l'enseignement, la défense du droit d'auteur et la réalisation de projets de théâtre en milieu scolaire. Sans oublier sa passion pour la musique baroque, particulièrement Jean-Sébastien Bach, qu'il interprète à l'orgue et au clavecin. Entré en écriture par l'adaptation de comédies de Dario Fo, il est reconnu par le grand public grâce à L'enseigneur, prix littéraire du Conseil de la Communauté française de Belgique en 1994 et joué depuis lors un peu partout dans le monde. Tout au long de ses pièces, Jean-Pierre Dopagne explore les dysfonctionnements de la société et de l'âme humaine à travers une écriture où se mélangent subtilement la tendresse, la cruauté et l'humour. Il aime soulever le coin du voile des apparences en mettant en relief tous ces petits riens qui remplissent le quotidien. Traduites en de nombreuses langues (turc, hébreu, lapon, anglais, néerlandais, norvégien, italien, bulgare, espagnol, polonais, roumain,…), les pièces de Jean-Pierre Dopagne, publiées aux éditions Lansman, sont chaque saison à l'affiche de théâtres belges et étrangers. (Actualisation : 15 avril 2008.)

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Dans une ville – qui pourrait être n’importe quelle ville – une jeune femme – qui pourrait être n’importe quelle femme – est assise sur le trottoir. Toute la journée, Elle reste là, entre la banque et le salon de coiffure, à attendre que les passants daignent la regarder et lui laisser une petite pièce dans son chapeau rapiécé. Toute la journée défile sous ses yeux un cortège d’humains. Chacun y va de sa petite remarque ou de son petit geste. Il y a ceux qui sont excédés par sa présence. C’est le cas de la jeune coiffeuse envoyée par sa patronne pour la chasser. Il y a ceux qui voient en elle une héroïne : le romancier pour son nouveau livre (au grand dam de sa femme) et le présentateur du JT pour un blockbuster. Il y a ceux qui aimeraient l’aider, comme…