Jean-Marc RIGAUX


BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Il suffit d’une page. D’un coup d’œil en surplomb sur l’ouvrage. Et on pressent la magie du grand large :Je cours. Poumons brûlés.J’ai dégringolé la pente rocailleuse, frôlé des squelettes de séneçons géants et les lobélies.Je cours. Je cours dans la caldera. À 4000 mètres.Expirer est une douleur. Jusqu’au dernier souffle.La menace se rapproche. Elle me frôle maintenant. Ils sont là. Tout près. J’entends le roulement de la caillasse. L’écriture et la narration de Jean-Marc Rigaux sont travaillées, tendues. La structure interpelle. Une alternance de chapitres et d’intervalles. Un chapitre 12 à l’entame, un prologue aux allures d’épilogue. Vérification sur la table : il y aura un chapitre 13 !Le roman, contemporain,…