Emmanuelle Pirotte


PRÉSENTATION
Historienne puis scénariste, Emmanuelle Pirotte publie son premier roman, Today we live, en 2015. Traduit en quinze langues, il sera lauréat du prix Historia et du prix Edmée de La Rochefoucauld, ainsi que du prix des Lycéens en Belgique. Par la suite paraîtront De profundis puis Loup et les hommes.

BIBLIOGRAPHIE


NOS EXPERTS EN PARLENT
Le Carnet et les Instants

Qu’y a-t-il de plus ravageur que la peste, telle celle de 1593 à Londres, qui a transformé les médecins en noirs corbeaux, parsemé les chairs de bubons purulents, jonché les rues de cadavres ? De plus foisonnant que le théâtre élisabéthain, symbolisé avec majesté par le père adoptif de Roméo et Juliette, le lanceur de questions insondables, le songeur nocturne estival ? De plus exaltant que la composition de poèmes mythologiques, où des Hommes se frottent aux Dieux dans l’épreuve de tourments humains, où la Tragédie est sublimée par le rythme versifié, où la scansion se fait chanson à deux bouches ? De plus noir que les chicots d’Élisabeth Ière, au teint (artificiellement) pâle assombri par la dépression, mais toujours affamée, alerte, redoutable en des temps…


Le Carnet et les Instants

Un an à peine après son remarqué Today we live, Emmanuelle Pirotte fait à nouveau la rentrée littéraire. De profundis, son deuxième roman, est publié lui aussi au Cherche Midi.

Belgique, XXIe siècle. Le pays, comme le reste du monde, est ravagé par Ebola. Chacun dispose d’ordinateurs perfectionnés, capables de générer des hologrammes, mais le chaos et la misère règnent. À Bruxelles, Roxanne vit de la contrebande de médicaments et risque sa vie à chaque instant. Jusqu’au jour où son ex-mari, atteint du virus, lui confie la garde de leur fille Stella, étrange enfant taciturne. Roxane, qui l’avait abandonnée sans état d’âme plusieurs années plus tôt, décide pourtant d’emmener sa fille loin de la jungle urbaine pour la protéger.…